BIEN VIVRE EN LOUDUNAIS Index du Forum BIEN VIVRE EN LOUDUNAIS
LE FORUM DU BIEN VIVRE EN LOUDUNAIS
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Pas trés loin de LOUDUN
Aller à la page: <  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    BIEN VIVRE EN LOUDUNAIS Index du Forum -> LOUDUN et ses proches environs -> LA REGION AUTOUR DU LOUDUNAIS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
t vignol



Inscrit le: 01 Sep 2008
Messages: 5 667

MessagePosté le: Ven 28 Mai - 13:13 (2010)    Sujet du message: Pas trés loin de LOUDUN Répondre en citant

Revue du message précédent :

http://www.surlarouteducinema.com/archive/2010/02/25/liberte-de-tony-gatlif…
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 28 Mai - 13:13 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
patoche
Vraiment Motivé
Vraiment Motivé

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mar 2009
Messages: 1 517
Localisation: chalais
Date de naissance: 26/05/1950
Masculin 猴 Singe
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 4 148
Moyenne de Renaudot(s): 2,73

MessagePosté le: Ven 28 Mai - 21:08 (2010)    Sujet du message: Pas trés loin de LOUDUN Répondre en citant

sensationnel ce document ! pourvu que plus jamais en Europe de semblables faits ne se reproduisent .....!!!! Okay Crying or Very sad Crying or Very sad
_________________
j'aime bien tout .......et le reste !!!


Revenir en haut
ICQ AIM
t vignol
Tytanesque
Tytanesque

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2008
Messages: 5 667
Localisation: mars
Date de naissance: 20/06/1968
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 12 614
Moyenne de Renaudot(s): 2,23

MessagePosté le: Sam 14 Aoû - 09:02 (2010)    Sujet du message: Pas trés loin de LOUDUN Répondre en citant

L’ancien camp de concentration pour Tsiganes de Méron/Montreuil-Bellay classé Monument HistoriqueRamené à la mémoire par l'historien Jacques Sigot et le film « Liberté » tiré de son ouvrage par Tony Gatlif  l'ancien camp de concentration pour Tsiganes de Méron/Montreuil-Bellay est aujourd'hui classé Monument Historique. C'est une reconnaissance pour le combat des enfants des victimes regroupés en association. Pour les collectivités locales, qui avaient défini des orientations économiques pour la zone de Méron, ce sont peut-être de nouvelles réglementations qui viendont compléter celles écologiques définies il y a peu…

La superficie classée est de 5ha, de 1 km de long sur 50 à 60 m de large, entre la route nationale Angers/Poitiers, et l'ancienne voix de chemin fer Angers/Poitiers par Montreuil-Bellay (Photo ULM Jacques Sigot)




La nouvelle est arrivée ce samedi matin sous forme de lettre recommandée avec accusé réception chez Sandrine Renaire, présidente de l’association  de L’AMCT (Les Amis de la Mémoire du Camp Tsigane de Montreuil-Bellay), et chez Jacques Sigot, l’instituteur et historien montreuillais qui, depuis trente ans, se bat pour que cette page d’histoire, longtemps occultée, ne disparaisse pas. Par Arrêté de la DRAC de Nantes n° 2010/264, Le Préfet de la région Pays-de-la-Loire, Préfet de Loire-Atlantique, considérant que la conservation du lieu de mémoire qu’est le camp d’internement de Tsiganes à Montreuil-Bellay (Maine-et-Loire) présente au point de vue de l’histoire un intérêt suffisant pour en rendre désirable la préservation en raison de la présence de vestiges de ce qui fut le plus grand camp d’internement de Tsiganes en France… [inscrit] au titre des monuments historiques les vestiges […].
Une long combat au dénouement heureux

En 1980, Jacques Sigot, instituteur dans le canton de Montreuil-Bellay et historien local, découvre près de chez lui un camp, avec barbelés électrifiés et miradors. Pendant la Seconde Guerre mondiale, ce camp avaient interné, entre autres populations, de nombreux Tsiganes, qu'on appelait alors les nomades . Il commence alors un travail de recherches et retrouve alors de nombreux anciens internés ainsi que la plupart des personnes ayant administré ce camp : gardiens, gendarmes, instituteurs, prêtres, sage-femme, infirmières... Aucun historien n’avait encore parlé de cette page douloureuse de notre histoire et il publie en 1983, un premier ouvrage puis un second en 1994 et troisième en février 2010. Faire parler de son travail n'a pas des plus faciles. Des années après, les consciences ont encore du mal à être tranquilles. Ce camp français, créé sous la troisième République,  administré pendant la guerre par Vichy, ne fermera qu'en mai 1946, plus d’un an après la fin des hostilités.

Une association pour sauver le site

En 2005, se créa une association, L’AMCT, pour essayer de protéger les vestiges de l’ancien camp. "Certains vestiges avait disparu, rasés pour l’aménagement d’un rond-point ou l’élargissement de quelques centimètres de la route… qu’ils ne gênaient pas", explique la présidente, Madame Rénaire. D’origine Manouche, elle a eu des membres de sa famille internés dans le camp. L’association a entrepris des démarches et a acheté le terrain. Elle a engagé aussi des demandes de sauvegarde du site. Des dossiers furent envoyés pour une demande de classement.
Le 18 juin 2009, la Commission Régionale du Patrimoine et des Sites (GRPS), réunie au siège de la DRAC à Nantes avait reçu une délégation montreuillaise, dont Jacques Sigot. Ce dernier était venu exposer le dossier de L’AMCT qui demandait l’inscription du terrain sur l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. La Mairie de Montreuil, représentée par un adjoint du maire, avait alors tenu, lors de cette audience, des positions différentes. Pour elle, le passé ne devait pas hypothéquer l’avenir... "La municipalité  avait même envisagé l'implantation d'un entrepôt classé SEVESO sur ce périmètre" déclare Madame Renaire, peu amène envers la municipalité montreuillaise. L’assemblée plénière de la DRAC, à l’unanimité, ajouta qu’elle accordait davantage, soit le classement au titre des monuments historiques et pas simplement à l'inventaire supplémentaire. Le décret est effectif depuis ce 8 juillet dernier.
C’est la première fois qu’un tel site, dont la dénomination exacte à l’époque était "Camp de concentration de nomades de Montreuil-Bellay", est ainsi classé.

Un handicap pour le développement économique ?
Après le classement du périmètre en secteur de sauvegarde et de protection de l'environnement, une partie du site de Méron est donc aujourd'hui placée en zone de protection architecturale et paysagère...Mais à l'Agglo de Saumur, on l'assure : "le site n'est pas dans la zone "industrielle", donc n'impactera pas le développement économique de la zone"...sauf à dire que désormais elle est dorénavant bordée d'une zone Natura 2 000 d'une part et d'un secteur sauvegardé d'autre part...On peut s'attendre à des normes drastiques en termes d'autorisation d'implantation : Les entreprises désireuses de venir s'installer à Méron devront montrer définitivement patte verte...A suivre

(1) "Ces barbelés que découvrent l’histoire. Un camp pour les Tsiganes… et les autres. Montreuil-Bellay 1940-1946." Jacques Sigot. Editions Wallâda. 2010.

Dossiers de Jacques Sigot :
- [url:59559a3130=http://jacques-sigot.blogspot.com/2008/08/montreuil-bellay-un-camp-de.html]http://jacques-sigot.blogspot.com/2008/08/montreuil-bellay-un-camp-de.html[/url:59559a3130]
- [url:59559a3130=http://jacques-sigot.blogspot.com/2008/09/site-du-camp-de-concentration-de.html]http://jacques-sigot.blogspot.com/2008/09/site-du-camp-de-concentration-de.…[/url:59559a3130]
- [url:59559a3130=http://jacques-sigot.blogspot.com/2009/11/de-la-cecite-des-medias.html]http://jacques-sigot.blogspot.com/2009/11/de-la-cecite-des-medias.html[/url:59559a3130]



http://www.saumur-kiosque.com/infos_categorie.php?id_catactu=5
_________________
On peut rire de tout, oui, mais pas avec n’importe qui.


Revenir en haut
t vignol
Tytanesque
Tytanesque

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2008
Messages: 5 667
Localisation: mars
Date de naissance: 20/06/1968
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 12 614
Moyenne de Renaudot(s): 2,23

MessagePosté le: Sam 2 Avr - 09:49 (2011)    Sujet du message: Pas trés loin de LOUDUN Répondre en citant

La foire mensuelle - 1er Lundi de chaque mois
Une particularité de Lencloître...
Historique

la Communauté religieuse possédait certains droits et avantages seigneuriaux comme le pigeonnier, le moulin qui peu à peu ne perçut plus de taxe pour moudre le grain et fut appelé Moulin de la Franchise.
C’est autour du prieuré de Lencloître, que s’établit une petite bourgade dès le XIIIème siècle. La richesse de la vallée favorise l’activité commerciale et Lencloître s’ imposa peu à peu comme place agricole d’importance. Des marchés s’organisèrent jusqu’à devenir hebdomadaires au XVIème siècle. 
En 1612, les bourgeois de Lencloître demandèrent à Antoinette d’ Orléans, alors en retraite au couvent des femmes, d’intercéder en leur faveur auprès du Roi pour que quatre foires annuelles s’y tiennent. Elles étaient fixées au premier lundi de Carême, aux fêtes de la Saint Jean, de Saint Roch et de Saint Simon. En échange les moniales percevaient :  
2 deniers sur chaque mouton ou agneau vendu
5 deniers sur chaque banc de boucher
3 deniers sur "tous autres bestiaux qui se vendaient" 
C’est seulement à partir de 1780 approximativement, que la répartition annuelle des foires changea. En 1782 leur nombre passa de 4 à 9, et au XIXème siècle, elles passèrent à 12 et avaient lieu le premier Lundi de chaque mois. 
La foire de Lencloître rassemble actuellement environ 350 commerçants non-sédentaires et plusieurs milliers de visiteurs. Elle prend une importance encore plus exceptionnelle quand le premier lundi du mois tombe un jour férié !
 

_________________
On peut rire de tout, oui, mais pas avec n’importe qui.


Revenir en haut
nana86
Super Modérateur
Super Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2009
Messages: 1 057
Localisation: LOUDUN ( la vie change)
Date de naissance: 11/04/1958
Féminin Bélier (21mar-19avr) 兔 Lapin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 2 500
Moyenne de Renaudot(s): 2,37

MessagePosté le: Sam 2 Avr - 10:33 (2011)    Sujet du message: Pas trés loin de LOUDUN Répondre en citant

oui , bah je dois dire que nous y sommes allés et que nous avons pu constater que la foire n'est plus ce qu'elle était , malheureusement et qu'a midi les camelots ont déjà tout remballé
_________________
Un ami sincère vaut plus que de l'or,
car au fond de son coeur, il ne veut que notre bonheur.


Revenir en haut
patoche
Vraiment Motivé
Vraiment Motivé

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mar 2009
Messages: 1 517
Localisation: chalais
Date de naissance: 26/05/1950
Masculin 猴 Singe
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 4 148
Moyenne de Renaudot(s): 2,73

MessagePosté le: Sam 2 Avr - 16:53 (2011)    Sujet du message: Pas trés loin de LOUDUN Répondre en citant

Oui , c'est devenu un gros marché en zone rurale mais on ne peut plus parler de foire comme on l'entendait il y a seulement une trentaine d'années !!!   Rolling Eyes
_________________
j'aime bien tout .......et le reste !!!


Revenir en haut
ICQ AIM
FILOU86
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2007
Messages: 4 693
Localisation: LES TROIS MOUTIERS (86)
Date de naissance: 31/07/1962
Masculin Lion (24juil-23aoû)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 8 218
Moyenne de Renaudot(s): 1,75

MessagePosté le: Dim 3 Avr - 00:37 (2011)    Sujet du message: Pas trés loin de LOUDUN Répondre en citant

il est vrai que nous n'y sommes pas allés un jour férié, seulement un 1er lundi non férié, mais il y avait du monde sans plus, tu pouvais vraiment marcher tranquillement sans bousculade, et comme disait Nana, ils ont remballé très tôt, c'est bien dommage
_________________
Vivre à Loudun, c'est hyper bien !!


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN
t vignol
Tytanesque
Tytanesque

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2008
Messages: 5 667
Localisation: mars
Date de naissance: 20/06/1968
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 12 614
Moyenne de Renaudot(s): 2,23

MessagePosté le: Mar 12 Avr - 16:10 (2011)    Sujet du message: Pas trés loin de LOUDUN Répondre en citant

23 avril : Commémoration du camp de concentration tsigane de Montreuil-Bellay.23 avril : • Journée de commémoration « Mémoires tsiganes, histoire d’un camp de concentration à Montreuil Bellay » - Expositions photographiques de Stéphanie Lemoine et Cédric Vigneault, conférence de Jacques Sigot, concert de Lanlan Weiss.






Le 23 avril sera organisée par l’association AMCT une journée de commémoration du camp de concentration tsigane 1940-1946 intitulée « Mémoires tsiganes » au Lycée Edgar Pisani de Montreuil-Bellay (Maine-et-Loire, entre Saumur et Thouars). Dans le cadre de la journée nationale du souvenir de la déportation, l’association AMCT ( Amis de la mémoire du camp tsigane) organise le 23 avril 2011 une journée autour du camp de concentration tsigane de Montreuil-Bellay dont les vestiges ont été inscrits en juillet 2010 à l’inventaire des monuments historiques. La manifestation a pour objectif d’expliquer ce drame historique majeur comme les leçons qui s'en dégagent. Elle ouvrira ses portes à 15h avec le vernissage de deux expositions. Un travail pédagogique, élaboré par Stéphanie Lemoine, étudiante en BTS Tourisme à Nantes, proposera à travers une riche documentation d’établir la chronologie du camp et d’évoquer le quotidien des hommes et des femmes qui y furent détenus. La vision de Cédric Vigneault, photographe, viendra compléter cette approche en abordant le danger des amnésies collectives. Jacques Sigot, enseignant qui a milité depuis les années 1980 pour la reconnaissance du camp et dont les ouvrages ont inspiré le réalisateur Tony Gatlif pour son film « Liberté », tiendra une conférence à partir de 15h30. Cette rencontre sera suivie d’un échange avec le public filmé par la chaîne Public-Sénat. La journée se clôturera par le concert de jazz manouche du Lanlan Weiss trio. L’AMCT organise tout au long de l’année des visites du camp en groupes et sur rendez-vous avec un membre de l’association. Pour plus de renseignements, envoyer un mèl à la présidente Sandrine Renaire-Bernier sc-st-aubin@hotmail.fr .
_________________
On peut rire de tout, oui, mais pas avec n’importe qui.


Revenir en haut
t vignol
Tytanesque
Tytanesque

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2008
Messages: 5 667
Localisation: mars
Date de naissance: 20/06/1968
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 12 614
Moyenne de Renaudot(s): 2,23

MessagePosté le: Ven 29 Juil - 15:29 (2011)    Sujet du message: Pas trés loin de LOUDUN Répondre en citant

30 juillet : Chanson française à Montreuil-Bellay Dans le cadre de la saison estivale l'association d'animation touristique de Montreuil-Bellay vous invite le samedi 30 juillet au concert de Ancolie et Cours Toujours, un groupe de chansons françaises. Le concert aura lieu au Théâtre de Verdure des Nobis.





Pratique : samedi 30 juillet à 21h, Théâtre de Verdure des Nobis, Montreuil-Bellay - Gratuit
_________________
On peut rire de tout, oui, mais pas avec n’importe qui.


Revenir en haut
t vignol
Tytanesque
Tytanesque

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2008
Messages: 5 667
Localisation: mars
Date de naissance: 20/06/1968
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 12 614
Moyenne de Renaudot(s): 2,23

MessagePosté le: Ven 29 Juil - 15:30 (2011)    Sujet du message: Pas trés loin de LOUDUN Répondre en citant

30 juillet : Marché à la Belle Etoile de Thouars. Le Marché à la Belle Etoile, 17éme du nom, se déroulera le samedi 30 juillet, à Thouars. Il se veut, cette année encore, le témoin de l'image et du dynamisme estival du Pays Thouarsais.





Nous aurons donc, une fois encore, une programmation de grande qualité avec de nombreuses animations importantes au cœur de notre cité, avec notamment « les Gilles » qui viendront spécialement de Belgique, le village des saveurs du Thouarsais et le village des artistes, qui au fil des ans rencontrent un vif succès. Cette année encore 14 chalets accueilleront gastronomie et artisanat d’art, place Flandres- Dunkerque. Sous une nuit étoilée, musiciens, artistes et public seront au rendez-vous pour enflammer cette soirée inoubliable, véritable événement commercial et ludique de l’été thouarsais. Animation non stop de 18h à 1h.
_________________
On peut rire de tout, oui, mais pas avec n’importe qui.


Revenir en haut
t vignol
Tytanesque
Tytanesque

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2008
Messages: 5 667
Localisation: mars
Date de naissance: 20/06/1968
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 12 614
Moyenne de Renaudot(s): 2,23

MessagePosté le: Ven 29 Juil - 15:30 (2011)    Sujet du message: Pas trés loin de LOUDUN Répondre en citant

30 juillet : Musique et cinéma en plein air Chinon Samedi 30 juillet Musique et cinéma en plein air à Chinon - Bords de Vienne (près du camping).  – face à la forteresse - 19h : Concert gratuit Eva Léonne à la Guinguette. Cinéma en plein air à 22h30 « Les femmes du 6ème étage »Réalisé par Philippe Le Guay avec Fabrice Luchini, Sandrine Kiberlain…






Paris, années 60. Jean-Louis Joubert, agent de change rigoureux et père de famille « coincé »,
découvre qu’une joyeuse cohorte de bonnes espagnoles vit... au sixième étage de son immeuble bourgeois.

N’oubliez pas la nappe et le pique-nique en attendant la tombée de la nuit !
Renseignements : Direction de la Culture et du PatrimoineTél. 02 47 93 04 92 – serviceculturel@ville-chinon.com
_________________
On peut rire de tout, oui, mais pas avec n’importe qui.


Revenir en haut
t vignol
Tytanesque
Tytanesque

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2008
Messages: 5 667
Localisation: mars
Date de naissance: 20/06/1968
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 12 614
Moyenne de Renaudot(s): 2,23

MessagePosté le: Mer 7 Sep - 12:32 (2011)    Sujet du message: Pas trés loin de LOUDUN Répondre en citant

29 août 1944 : les derniers Allemands quittaient Montreuil-Bellay à bicyclette !Jacques Sigot, ancien instituteur passionné d'histoire, auteur de nombreux ouvrages sur la ville de Montreuil-Bellay et sur ses habitants, nous rappelle par ce courrier que nous publions, les événements du 29 août 1944 qui marquèrent la libération de la ville. Libération qui depuis n'est fêtée que le 1er septembre ! Pourquoi ? Jacques Sigot nous éclaire sur les raisons de ce ... décalage.

Le pont Napoléon détruit.



Le 29 août 1944, les derniers Allemands quittaient Montreuil à bicyclette

"Il y a 67 ans, ce 29 août, Montreuil-Bellay mettait le point final à sa guerre qui avait commencé un certain samedi 21 juin 1940. Je sais bien que la libération de la ville est fêtée seulement le 1er septembre, mais c’est une autre histoire qui joue avec l’Histoire. Rajeunissons de 67 années, ce qui n’est jamais difficile sur le papier, mais reste souvent sans pitié."

Les paras du SAS
" Avant que les Américains et l’armée de Leclerc ne libèrent Paris le 25 août, des parachutistes du SAS (Spécial Air Service) sont arrivés le 6 sur les rives du Thouet. Après quelques coups de mains, ils tuent deux jeunes Allemands de garde sur le Pont Napoléon. Devant les menaces de représailles de l’Ennemi, on sait ce qui s’est passé à Oradour-Sur-Glane et deux Montreuillais viennent d’être fusillés pour l’exemple contre le mur de clôture du château de la Durandière, les SAS quittent la ville et vont se cacher dans une forêt de la région."

Retraite
" Les Américains s’approchent de la Loire et les Allemands, refusant le combat contre une force trop supérieure, battent précipitamment en retraite. Le 28, une nouvelle extraordinaire parvient dans le Saumurois : Hitler a ordonné le repli général de toutes ses troupes de l’Ouest. Les restes de la Feldkommandantur d’Angers, qui s’était réfugiée à Saulgé-l’Hôpital, passent à Montreuil, accompagnés de nombreux véhicules. Dans la ville, les fuyards réquisitionnent charrettes attelées et bicyclettes, les voitures particulières n’ayant bizarrement plus de roues… Les quelques Allemands encore cantonnés à Montreuil effectuent le minage des ponts qu’ils vont faire sauter afin d’interdire le plus longtemps possible le franchissement du Thouet et de la Dive par les alliés ".

Après l'enterrement de Georges Busson
" Le matin du 29, le garde-champêtre prévient ses compatriotes qu’il leur faut ouvrir toutes les portes et fenêtres qui risquent de souffrir de l’explosion. Avant d’officier, l’ennemi, gentleman, accepte d’attendre que les derniers Montreuillais habitant Outre les Ponts soient rentrés de l’enterrement de Georges Busson qui commandait la brigade de gendarmerie du canton et qui a sauté l’avant-veille sur une mine à Epieds.
Il est alors environ midi et demi quand trois ou quatre hommes plutôt âgés allument les mèches. L’un d’eux appuie sur un détonateur installé près de la Minotière au signal d’un autre qui se tient à proximité de l’entrée du pont. La déflagration est terrible, des pierres volent dans tous les sens et l’une d’elles atterrit à plus de 300 m, au nord de la rue de la Croix-Saint-Jacques. Leur besogne terminée, les Allemands partent alors tranquillement à bicyclette et prennent la direction de Loudun. Des Montreuillais les voient passer rue Nationale avec de grands gestes avec le bras. Pont kaput ! Au revoir !
Montreuil est une ville libre, et tous les habitants descendent les rues qui conduisent à la rivière pour voir les ruines. Mélange de joie de ne plus voir d’Allemands chez eux, et de tristesse devant une telle désolation que personne n’a cherché à empêcher."

Réponse au pourquoi !
" Alors pourquoi fêter la libération de la ville trois jours plus tard ? Parce que c’est ce jour-là, le 1er septembre, que les SAS, ( que le registre municipal appelle FFL ), sont revenus de leur forêt, et que l’on a, par acclamation, rendu son écharpe de maire à Louis Trouillard, ancien instituteur. Mais c’est aussi ce jour-là que l’on a, en une grande fête expiatoire dans la gendarmerie, alors rue nationale, tondu les femmes qui avaient trop aimé l’uniforme ennemi… Les hommes accusés de collaboration trop voyante seront internés dans le camp de la route de Loudun puis envoyés se faire pendre ailleurs, dans celui de Châteaubriant.

Le 29 août, bien que l’on utilisât la dynamite, est une date qui sent moins le soufre que celle du 1er septembre."
_________________
On peut rire de tout, oui, mais pas avec n’importe qui.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:47 (2017)    Sujet du message: Pas trés loin de LOUDUN

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    BIEN VIVRE EN LOUDUNAIS Index du Forum -> LOUDUN et ses proches environs -> LA REGION AUTOUR DU LOUDUNAIS Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème subSilver modifié par Caro