BIEN VIVRE EN LOUDUNAIS Index du Forum BIEN VIVRE EN LOUDUNAIS
LE FORUM DU BIEN VIVRE EN LOUDUNAIS
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Photos de Loudun
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    BIEN VIVRE EN LOUDUNAIS Index du Forum -> LOUDUN et ses proches environs -> LOUDUN
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
FILOU86



Inscrit le: 06 Oct 2007
Messages: 4 693

MessagePosté le: Jeu 2 Juil - 23:33 (2009)    Sujet du message: Photos de Loudun Répondre en citant

Revue du message précédent :

mais ou tu nous as trouvé ces cartes JJ ? Superbes en tout cas. Okay Mr. Green
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN
Publicité






MessagePosté le: Jeu 2 Juil - 23:33 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
DIDOU 45
Très intéressé
Très intéressé

Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2007
Messages: 1 158
Localisation: paris/beaugency
Date de naissance: 15/04/1954
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Point(s): 1
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 2 332
Moyenne de Renaudot(s): 2,01

MessagePosté le: Jeu 2 Juil - 23:47 (2009)    Sujet du message: Photos de Loudun Répondre en citant

Sur la deuxième carte, on voit bien qui c'est, sur la nappe!!!!!!!!
On peut pas se tromper!!!!!
_________________
J'aime pas les épinards!!!


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
COLBAIRE
Ptit nouveau
Ptit nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2008
Messages: 237
Localisation: 69
Date de naissance: 03/10/1963
Masculin Balance (23sep-22oct) 猴 Singe
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 491
Moyenne de Renaudot(s): 2,07

MessagePosté le: Ven 3 Juil - 12:28 (2009)    Sujet du message: Photos de Loudun Répondre en citant

Oui, elles sont marrantes.
Tu peux les voir sur le site de vente aux enchères www.delcampe.fr
JJ
_________________
L'ennemi se déguise parfois en géranium, mais on ne peut s'y tromper, car tandis que le géranium est à nos fenêtres, l'ennemi est à nos portes (Desproges)


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
t vignol
Tytanesque
Tytanesque

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2008
Messages: 5 667
Localisation: mars
Date de naissance: 20/06/1968
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 12 614
Moyenne de Renaudot(s): 2,23

MessagePosté le: Sam 6 Fév - 11:47 (2010)    Sujet du message: Photos de Loudun Répondre en citant

livraison de fine donjon pour filou



marché de loudun avec sa foule








le general de gaulle venant acheter sa télé a loudun chez filou

_________________
On peut rire de tout, oui, mais pas avec n’importe qui.


Revenir en haut
t vignol
Tytanesque
Tytanesque

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2008
Messages: 5 667
Localisation: mars
Date de naissance: 20/06/1968
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 12 614
Moyenne de Renaudot(s): 2,23

MessagePosté le: Sam 6 Fév - 11:52 (2010)    Sujet du message: Photos de Loudun Répondre en citant

afin de voir filou a loudun

http://maps.google.fr/maps?f=q&hl=fr&geocode=&q=loudun, avenue …
_________________
On peut rire de tout, oui, mais pas avec n’importe qui.


Revenir en haut
t vignol
Tytanesque
Tytanesque

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2008
Messages: 5 667
Localisation: mars
Date de naissance: 20/06/1968
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 12 614
Moyenne de Renaudot(s): 2,23

MessagePosté le: Sam 6 Fév - 11:57 (2010)    Sujet du message: Photos de Loudun Répondre en citant

Un loudunais aux US

Il s’appelle Criton, et il est né à La Roche-Rigault.
Et l’on s’est retrouvé par hasard dans les méandres d’Internet.
Vous pouvez visiter son site, il y a d’autres photos anciennes…


_________________
On peut rire de tout, oui, mais pas avec n’importe qui.


Revenir en haut
patoche
Vraiment Motivé
Vraiment Motivé

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mar 2009
Messages: 1 517
Localisation: chalais
Date de naissance: 26/05/1950
Masculin 猴 Singe
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 4 148
Moyenne de Renaudot(s): 2,73

MessagePosté le: Dim 7 Fév - 11:04 (2010)    Sujet du message: Photos de Loudun Répondre en citant

le loudun ancien n avait rien a envier au nouveau Okay Okay Okay
_________________
j'aime bien tout .......et le reste !!!


Revenir en haut
ICQ AIM
Teckel86
Super Modérateur
Super Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2007
Messages: 1 962
Localisation: Paris
Date de naissance: 27/11/1964
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 龍 Dragon
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 3 204
Moyenne de Renaudot(s): 1,63

MessagePosté le: Lun 8 Fév - 19:11 (2010)    Sujet du message: Photos de Loudun Répondre en citant

oui s'est sur ...

Okay
_________________
www.teckelsansdouxfoyer.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Teckel86
Super Modérateur
Super Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2007
Messages: 1 962
Localisation: Paris
Date de naissance: 27/11/1964
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 龍 Dragon
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 3 204
Moyenne de Renaudot(s): 1,63

MessagePosté le: Lun 8 Fév - 19:13 (2010)    Sujet du message: Photos de Loudun Répondre en citant

Loudun pendant la guerre Evil or Very Mad


_________________
www.teckelsansdouxfoyer.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Teckel86
Super Modérateur
Super Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2007
Messages: 1 962
Localisation: Paris
Date de naissance: 27/11/1964
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 龍 Dragon
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 3 204
Moyenne de Renaudot(s): 1,63

MessagePosté le: Lun 8 Fév - 19:14 (2010)    Sujet du message: Photos de Loudun Répondre en citant

 elle a bien changer

 

_________________
www.teckelsansdouxfoyer.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Teckel86
Super Modérateur
Super Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2007
Messages: 1 962
Localisation: Paris
Date de naissance: 27/11/1964
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 龍 Dragon
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 3 204
Moyenne de Renaudot(s): 1,63

MessagePosté le: Lun 8 Fév - 19:17 (2010)    Sujet du message: Photos de Loudun Répondre en citant


_________________
www.teckelsansdouxfoyer.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Teckel86
Super Modérateur
Super Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2007
Messages: 1 962
Localisation: Paris
Date de naissance: 27/11/1964
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 龍 Dragon
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 3 204
Moyenne de Renaudot(s): 1,63

MessagePosté le: Lun 8 Fév - 19:18 (2010)    Sujet du message: Photos de Loudun Répondre en citant

Le premier étang :





_________________
www.teckelsansdouxfoyer.fr


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
t vignol
Tytanesque
Tytanesque

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2008
Messages: 5 667
Localisation: mars
Date de naissance: 20/06/1968
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 12 614
Moyenne de Renaudot(s): 2,23

MessagePosté le: Mar 9 Fév - 14:25 (2010)    Sujet du message: Photos de Loudun Répondre en citant


_________________
On peut rire de tout, oui, mais pas avec n’importe qui.


Revenir en haut
t vignol
Tytanesque
Tytanesque

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2008
Messages: 5 667
Localisation: mars
Date de naissance: 20/06/1968
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 12 614
Moyenne de Renaudot(s): 2,23

MessagePosté le: Mar 9 Fév - 14:27 (2010)    Sujet du message: Photos de Loudun Répondre en citant


_________________
On peut rire de tout, oui, mais pas avec n’importe qui.


Revenir en haut
t vignol
Tytanesque
Tytanesque

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2008
Messages: 5 667
Localisation: mars
Date de naissance: 20/06/1968
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 12 614
Moyenne de Renaudot(s): 2,23

MessagePosté le: Mar 9 Fév - 15:31 (2010)    Sujet du message: Photos de Loudun Répondre en citant

Départ pour Loudun
Aquarelle sur papier 49x64.5
Oeuvre réalisée par l'artiste en 1987
Prix
© Francis Moreeuw


_________________
On peut rire de tout, oui, mais pas avec n’importe qui.


Revenir en haut
t vignol
Tytanesque
Tytanesque

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2008
Messages: 5 667
Localisation: mars
Date de naissance: 20/06/1968
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 12 614
Moyenne de Renaudot(s): 2,23

MessagePosté le: Mar 9 Fév - 16:14 (2010)    Sujet du message: Photos de Loudun Répondre en citant


Cahiers scolaires
1912 — 1929
par Jean-Claude Raymond
 

Présentation
Les cahiers scolaires sont aujourd'hui des cahiers banalisés où seule compte la marque du fabricant ou bien je ne sais quelle publicité. Au début du 20e siècle, le cahier était beaucoup plus personnalisé. Les établissements scolaires proposaient des cahiers avec leur propre nom. Probablement plus tard sont apparus des  thèmes.


Cahiers avec indication de l'établissement scolaire
École primaire de Ceaux-en-Loudun
On peut penser que les petits villages ne possédaient pas de papetier encore moins de libraire. Ainsi la fourniture par l'école rendait des services. Cette fourniture était-elle gratuite ? Le cahier ci-dessous a été utilisé en 1922.



Couverture



Dos



Collège de Loudun

Après l'école primaire, le collège de Loudun avait aussi ses propres cahiers. On remarquera que sur les trois modèles différents qu'un seulement porte les tables de multiplication au dos. Faut-il supposer qu'elles étaient considérées comme sues ? L'impression des tables est totalement identique à celle du cahier de l'école publique de Ceaux-en-Loudun. L'imprimeur était-il le même ? Il n'est pas mentionné. Le cahier a été utilisé en 1925.
Les essais de signature de couleur bleue sont probablement postérieures à l'usage du cahier. En effet, celui-ci, non terminé, a été utilisé comme cahier de brouillon. On y trouve des exercices d'allemand, de géométrie, des décompositons des nombres en nombres premiers, des narrations, des explications de scènes du Cid de Corneille.






Curieusement la dénomination du collège varie. De Collège de Loudun inscrit sur le premier exemple présenté, on passe à Collège universitaire de Loudun. Le troisième exemple porte la mention  Collège de garçons, Loudun. Cela correspond-il à des évolutions du statut ou à la fantaisie de celui qui passait les commandes ou à celle de l'imprimeur ?






    




L'imprimeur de ce cahier est celui du cahier de l'école de Ceaux-en-Loudun : F. — Adam.  Poitiers que nous retrouverons au paragraphe des cahiers à thèmes.

Sur la couverture, en bas à droite de la gravure qui représente une femme tenant d'une main le fusil échappé par le soldat, de l'autre soutenant l'homme qui défaille, une citation.

TxtCitation a écrit:
Gloire à notre France éternelle
Gloire à ceux qui sont morts pour Elle.
Victor Hugo




Cette couverture est utilisée pour instruire. Elle est donc une transition vers les cahiers à thème présentés ci-dessous.
_________________
On peut rire de tout, oui, mais pas avec n’importe qui.


Revenir en haut
t vignol
Tytanesque
Tytanesque

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2008
Messages: 5 667
Localisation: mars
Date de naissance: 20/06/1968
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 12 614
Moyenne de Renaudot(s): 2,23

MessagePosté le: Mar 9 Fév - 16:19 (2010)    Sujet du message: Photos de Loudun Répondre en citant

Les cavalcades à Loudun
Une tradition presque centenaire (1863-1959
Jean-Claude Raymond Jacques Sergent & Fernande Germain
 

Présentation
TxtCitation a écrit:

La cavalcade est  une tradition qui remontait à près d'un siècle et les Loudunais donnaient toujours un peu de leur temps tous les ans pour réaliser le char de leur quartier.
C'était souvent l'occasion de se démarquer des autres quartier en réalisant un char original .
Les noms des chars pouvaient peuvent paraître curieux aujourd'hui
- le char de la Grande  République du Martray,
- le char de la Commune libre de la Croix-Moquet,
- le char  du Palace à la fête du Comice Agricole du 19 Septembre 1927.
Tous les ans, la foule était toujours très nombreuse. La veille, la retraite aux flambeaux était conduite par la clique de l'Harmonie municipale. On dansait ensuite autour du feu de Saint-Jean. On clôturait la soirée avec l'animation foraine et la célèbre bataille de confettis dont les Loudunais raffolaient.
« Tout a une fin, et le mercredi  24  juin  1959,  la Saint-Jean fut applaudie par une foule compacte, le défilé de chars a connu un remarquable succès ». C'est par ces mots que le correspondant local de la Nouvelle République titrait  son article de la dernière cavalcade de Loudun.
Voici un fragment du récit de la  première cavalcade du jeudi 12 mars 1863  par M. A. J.....   Loudun  Imprimerie Roiffé  1863.
« C'était hier grand jour dans notre triste ville;                                                             Loudun, qui toujours dort d'un sommeil tranquille,
Avait pour un instant, secouant sa torpeur,
Repris son vieil esprit et sa joyeuse humeur;
A  midi, on voyait près de la promenade
Se grouper en riant la grande cavalcade. »
Jacques Sergent






Les fêtes de la Saint-Jean se tiennent le 24 juin, date symbolique du solstice d'été qui marque le passage du printemps à l'été et l'époque où les jours sont les plus longs. La tradition des fêtes en cette période remonte à des temps antérieurs au christianisme et correspondent à des rites païens pendant lesquels étaient allumés des feux autour desquels on se réjouissait.
Le christianisme les a repris à son compte les fêtes païennes, et par exemple les feux de Saint-Jean ont animé les festivités du début de l'été jusqu'à notre époque.
Signalons que le mot feu de Saint-Jean a fini par donner le mot jouanée ou jouénée pour désigner les feux de Saint-Jean et les flambées dans les cheminées anciennes. Il était encore utilisé par mes grands-parents dans les années 1950. Cette tradition devait exister lorsque la première cavalcade fut créée en 1863 pour donner encore plus de lustre à cette fête.
Les cavalcades à Loudun mobilisaient bien des énergies pour la préparation des chars et ne se tenaient pas forcément à la Saint-Jean. Elles étaient l'occasion de s'organiser en quartier et de montrer son savoir-faire d'où les noms des chars évoqués plus haut par Jacques Sergent. Les chars ont également pu être le moyen pour les Loudunais d'exprimer des désirs. Tel fut le cas avec un char représentant une piscine que les jeunes générations réclamaient auprès de leurs élus.
Le roi d'Yvetot à la cavalcade de 1874.

Programme de la Grande Cavalcade historique du 1893-10-15




Programme de la cavalcade du 1893-10-15

Pour une lecture facile et l'indexation par les moteurs de recherche,
vous trouverez ci-dessous une reproduction de cette affiche en mode texte.


Le programme en mode texte
DIMANCHE 15 OCTOBRE 1893 A 1 HEURE

COMPOSITION DU CORTÈGE
PORTE-BANNIÈRE
HÉRAUT D'ARMES
GARDES DE LA VILLE (à cheval)
CORPS D'ARQUEBUSIERS
CHAR DE LA MUSIQUE
ÉCOSSAIS
CORPS D'HALLEBARDIERS
CHAR DE L'ORPHÉON
CORPS DE SUISSES
CHAR DE LA PRESSE
IMPRIMEURS
RENAUDOT
GARDES FRANÇAISES (à pied)
CORTÈGE DU ROI
CHAMBELLANS
MINISTRES
MARÉCHAUX DE FRANCE
BRISSAC2 — BEAUDAUPHIN
LAVERDUN3
MOUSQUETAIRES
LE ROI
MARÉCHAL D'ANCRE8
 LANGELY4
GENTILSHOMMES
CHAR DE LA REINE
MOUSQUETAIRES LÉGENDAIRES
PAGES
LUYNES6 — CONDÉ7
BASSOMPIERRE
CORPS DE PIQUIERS
ASTROLOGUE
MÉDECIN
CHIRURGIEN
CORPS D'ARBALETRIERS
SONNEURS DE TROMPES
VALETS DE CHIENS
GRAND MAITRE ÉCUYER
GRAND LOUVETIER
GRAND FAUCONNIER
GARDES CHASSE
CHAR DE LA CHARITÉ
DÉESSE
CORPS DE CARABINIERS
QUÊTEURS A PIED ET ÀCHEVAL

ITINÉRAIRE
Le Cortège arrive par la route de Poitiers
Place Porte-de-Mirebeau (Halte) — Boulevard — Place Porte-de-Chinon, (Halte) — Boulevard — Avenue de la Gare — Place de la Gare (Halte) — Route de Saumur — Boulevard — Place Porte-Saint-Nicolas (Halte) — Boulevard — Boulevard — Place du Martray (Halte) —Boulevard — Rue Chevrau — Rue Vieille-Charité — Place Sainte-Croix (Halte) — rue des Marchands — rue de la Poulaillerie — Place de la Bœuffeterie (Halte) — rue de la Mairie — Rue du Portail-Chaussée — Boulevard — Rue Porte-de-Chinon — Rue de la Poulaillerie — Rue Sèche — Boulevard — Champ de foire (Dislocation).

Une Quête sera faite au profit des Pauvres pendant le parcours
~~~~~~~~~~~~~~~~
A 10 HEURES
GRAND BAL (Éclairage Électrique)
La tenue noire est de rigueur (habit ou redingote)
Messieurs les Participants de la Cavalcade pourront venir en Costume
———————————————
- COMITÉ D'ORGANISATION -
Président : M. Gérin ; Vice-Présidents : MM. Rambourg et Doussard ; Secrétaires : MM. Herbault et Juvin; Trésorier : M. Baudichon ; Membres : O. Gilloire ; Docteur Dillay ; L. de Saint-Laon ; C. Delavault ; G. Richault ; Flatraud ; Toublanc, fils ; Besnard-Ecuyer ; A. Caillen ; Bulot ; J. Perrineau ; Godard ; Bonnin ; E. Lesuire ; E. Champion ; J. Boiry, fils ; Dugast, P. Coudret ; Garreau ; R. Robert ; Gancel ; Beaufour ; Ch. Peignereau ; Chesneau, fils ; Boison, fils ; Jules Pennacchioni.
—————————————
Loudun. — Imp. A. Roiffé




Notes sur le contenu de cette affiche
  1. Un certain nombre de grands personnages de l'époque de Louis XIII sont représentés Brissac, Laverdun…, en particulier ses ministres  le maréchal d'Ancre, le duc de Luynes. Mais le plus important le cardinal de Richelieu est omis. Si Richelieu ne figure pas, c'est probablement parce que l'anthipathie des Loudunais vis-à-vis de Richelieu date de l'époque où ce dernier a fait démanteler la place forte de Loudun.
  2. Brissac probablement le maréchal de Brissac qui joua un rôle important à la bataille de Moncontour.
  3. Laverdun participa à la bataille de Moncontour-du-Poitou aux côtés de Coligny.
  4. Langely — bouffon du roi Louis XIII.
  5. Bassompierre — maréchal de France sous Louis XIII.
  6. Luynes — Duc de Luynes remplaçant de Concini. A la mort du duc, Richelieu fut appelé.
  7. Condé — prince protestant opposé à Marie de Médicis.
  8. Maréchal d'Ancre (Concino Concini ministre de Louis XIII).
Retour à la composition du cortège. Quelques photographies
Au temps des chevaux


Char de la Grande République du Martray



Quand l'automobile vint

L'automobile tend à remplacer le cheval mais le cheval résiste et a laissé des traces de son passage.
Lieu : place Sainte-Croix.


Si la qualité est à la hauteur des toques, quelle cuisine !
Lieu : place Sainte-Croix.





Autres présences dans la cavalcade


Il fallait probablement être équilibriste ou téméraire pour chevaucher un engin aussi rustique. Et, si la queue de pie se prenait dans les rayons mais heureusement elle est fendue et laisse passer la roue ! Les performances ne devaient pas être énormes et permettaient le port du haut-de-forme.




On remarquera sur la photographie ci-dessus la roue en bois et le cerclage en fer identiques aux roues des charettes. Notre personnage, grand-bicycliste s'il en fut, a fière allure dans son habit, sa lavallière, son haut-de-forme sans oublier les moustaches.



Quelques cavalcades datées
Première cavalcade 1893-10-15


Cavalcade de 1947-06-21

Le char de la Reine et de ses demoiselles d'honneur.

Cavalcade de 1957-06-23

Char intitulé : Promenade du Jardin Publique,
Lieu : rue Carnot.


On remarquera la faute d'orthographe : publique au lieu de public.
_________________
On peut rire de tout, oui, mais pas avec n’importe qui.


Revenir en haut
t vignol
Tytanesque
Tytanesque

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2008
Messages: 5 667
Localisation: mars
Date de naissance: 20/06/1968
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 12 614
Moyenne de Renaudot(s): 2,23

MessagePosté le: Mar 9 Fév - 16:24 (2010)    Sujet du message: Photos de Loudun Répondre en citant

Le Palace
cinéma, théâtre, dancing
Jean-Claude Raymond documents fournis par Jacques Sergent
 

PrésentationLe Palace comprend plusieurs aspect car il se présente comme une salle de cinéma, un théâtre et un dancing. Il a aussi un orchestre attitré. Il se trouvait au 22 de la rue du Palais et était inscrit au registre du commerce sous le numéro 1587.
Le Cinéma Palace a disparu dans les années 80 pour laisser place à des logements qui portent le nom de Résidence du Palace.




Salle de cinéma

La salle de cinéma (photo E. Verger à Loudun)

On remarquera le piano et l'harmonium. La projection des films muets étaient accompagnés d'une musique jouée dans la salle par une interprète local. La présence de nombreux pupitres laisse supposer que la salle servait également de salle de concert. Voir l'article Histoire du cinéma à Loudun.


Dancing et son Grand Orchestre Jazz
Cet orchestre était dirigé par A. Lemert. Il comprenait une dizaine de musiciens.

Le Grand Orchestre Jazz du Palace-Ciné-Théâtre-Dancing de Loudun. Photo de E. Verger

Si vous reconnaissez des personnes sur cette photographie et la suivante, pouvez-vous nous communiquer leur nom, en utilisant le formulaire.

Le Grand Orchestre-Jazz du Palace-Dancing

Ce document semble être un prospectus. Il a été imprimé par l'Imrimerie nouvelle — H. Robert (voir Histoire de l'imprimerie à Loudun). Les textes sont reproduits ci-dessous.
Texte au-dessus de la photographie
TxtCitation a écrit:
Les Dimanches, Fêtes et Jours de Foires de Loudun (en matinées, à 14 h. 30 et en soirées, à partir de 20 h. 30).
Établissement le plus grandiose, le plus moderne, le plus vaste et le plus luxueux des grandes villes de province ; son Cinéma, son Théâtre, ses Attractions, ses Salles de Jeux, son DANCING avec Éclairage féérique et son grand Orchestre-Jazz, avec Chant et Musique modernes de Tabarin, Olympia, Moulin-Rouge, etc., vous vous croirez transportés à Paris, dans ces vastes et luxueux établissements Dancings de la place Pigalle et de Montmartre ; pour ceux qui ne l'ont pas vu, allez donc au PALACE de loudun, par votre visite, vous rendrez compte de l'importance de ce bel établissement et vous aurez une agréable surprise.


Texte au-dessous de la photographie
TxtCitation a écrit:
Pour vos Bals de Mariage, de Sociétés, de Concerts et de Soirées, demandez l'Orchestre LEMERT du Palace de Loudun, Orchestre Jazz le plus réputé et le plus en vogue de la Région.



Carton d'invitation à une soirée dansante

Cette soirée s'est tenue le 1924-11-22.



Autres souvenirsBon de consommation



_________________
On peut rire de tout, oui, mais pas avec n’importe qui.


Revenir en haut
t vignol
Tytanesque
Tytanesque

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2008
Messages: 5 667
Localisation: mars
Date de naissance: 20/06/1968
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 12 614
Moyenne de Renaudot(s): 2,23

MessagePosté le: Mar 9 Fév - 16:27 (2010)    Sujet du message: Photos de Loudun Répondre en citant

Le Cinéma à Loudun
Des débuts à aujourd'hui
par Jacques Sergent et Jean-Claude Raymond
 
Remerciements

Cette petite histoire du cinématographe à Loudun a été possible grâce au travail de recherche de Jacques Sergent.


En 1910, les débuts
Lors de l'apparition du cinématographe, il n'existait pas de salles équipées pour les projections qui apparurent progressivement d'abord dans les grandes villes puis dans les plus petites. Ces dernières n'étaient d'aileurs pas électrifiées. Loudun ne le sera que le samedi 20 mars 1926 ! Plusieurs articles de A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou portent sur des sujets concernant la vie avant l'arrivée de l'électricité et sur cette arrivée elle-même.
Des entreprises possédant des équipements ambulants allaient de ville en ville comme le font aujourd'hui les cirques. Parmi les équipements se trouvaient, outre un projecteur, des générateurs de courant électrique. Les projections pouvaient se faire dans des salles des fêtes, des théâtres oubien en plein-air. Voici quelques exemples.
L'Auto-Cinéma

Légende

Dans les années 1910,  L'Auto-Cinéma, se proclamant le plus grand établissement du genre  se déplace de ville en ville pour quelques jours de projection comme en témoigne cette affiche utilisée à Loudun. Pendant 2 jours, vante un Spectacle grandiose et sensationnel présenté comme Le plus merveilleux, le plus étonnant, le plus complet spectacle cinlmatographique connu de nos jours surpassant tout ce que vous avez pu voir jusqu'à ce jour. L'électricité est produite par groupes électrogènes de Dion-Bouton car Loudun n'est pas encore électrifiée. Les titres d'alors sont :
  • Une petite Émotion
  • Belle-Maman suit la mode
  • Le Concours militaire de gymnastique de Turin
  • La Police en l'an 2000
  • La Capture du bandit Bonnot à Choisy-le-Roi. Dans ce film s'illustre un Loudunais : Charles Augène, inspecteur de police qui, bien que blessé de deux balles, participa à l'arrestation de la célèbre bande à Bonnot.
  • Le Joueur (film d'art)
  • Le Cid (pièce historique).

Pour rassurer le public le plus large, on peut lire que : le Spectacle, unique dans les Annales Cinématographiques, se recommande tout particulièrement aux Familles, il est Attrayant, de Bon Goût & d'une Profonde Moralité.
La projection avait lieu sur la place donc en plein-air.
Le Cinématographe Pathé
Au Théâtre de Loudun une soirée est donnée par le Cinématographe Pathé, avec son nouvel appareil faisant des projections électriques avec des vues d'une netteté remarquable et sans aucun scintillement.
Le Cinéma Femina de ParthenayLe Cinéma-Fémina de Parthenay donne le samedi 27 septembre 1913 dans la salle du théâtre une séance :
TxtCitation a écrit:

… le spectacle est intéressant bien choisi et de toute moralité, les vues splendides : Sous l'embrun, Amour d'automne, La Mariée est trop jeune, Bébé adopte un petit frère ont été projetés sur l'écran avec beaucoup d'application. Les vues ne tremblent pas. la lumière très douce ne fatigue pas les yeux, et à l'avantage de donner un beau relief artisitique aux tableaux, les spectateurs ont emporté un agréable souvenir de cette agréable soirée.
in Le journal de Loudun



Le Grand Cinéma — une salle dédiée au cinéma à Loudun
Grâce à l'initiative d'une personne une salle de projection est trouvée et des projections régulières sont prévues. Loudun n'étant pas encore électrifiée, il fallut installer une machine à vapeur (locomobile) dans un jardin voisin.
TxtCitation a écrit:
M. de Lambert, qui n'est pas un étranger pour nous, il est presque un de nos concitoyens, ayant depuis des années adopté notre belle province pour venir s'y reposer des fatigues des affaires, a eu l'heureuse inspiration de doter notre ville d'une salle de cinéma vraiment artistique. Son passé, ses connaissance techniques, nous sont un sûr garant du succès qui ne peut manquer d'atteindre sa très intéressante initiative. Au risque d'être taxé d'indiscrétion, nous pouvons dire que son intention est de consacrer les soirées des samedis, les matinées et les soirées des dimanches à des projections d'un haut intérêt, donnant les plus beaux films d'actualité. Toutes les félicitations à M. de Lambert pour cette heureuse idée, que nous souhaitons se voir réaliser le plus vite.
C'est le dimanche 24 mai 1919 qu'a lieu l'inauguration du Grand Cinéma de Loudun, rue du palais, ancienne salle Saupic. Le grand film de Louis Feuillade "Vendémiaire" est projeté, la musique est sous la direction de Mme Proust, l'électricité est fournie par les Etablissement Gilbert à l'aide d'une locomobile qui se trouve dans les jardins de Mr Moreau de la Ronde.
in Le Journal de Loudun



Article paru après les premières séances :
TxtCitation a écrit:

Décidément, et malgré toute les difficultés qui accompagnent toujours un début, nous sommes heureux de constater que les premières représentations des 24, 25, 29, 31 mai et le 1er juin ont eu un succès retentissant. Le public a pleinement apprécié les beaux films qui ont été présentés, et nous félicitons la direction du soin qu'elle a eu de produire des programmes aussi intéressants.

Enfin, nous avons un cinéma digne de ce nom, à Loudun !

ALLEZ AU PALACE, les Dimanches Fêtes et Jours de foire de Loudun, en matinée à 14h30 et en soirée à 20h30.
in Le Journal de Loudun




Carte d'invitation quelques mois après l'inauguration du Grand Cinéma.



Avec l'arrivée de l'électricité, les lieux de projection se multiplient
Le samedi 20 mars 1926, l'électricité arrive à Loudun! Les lieux de projection peuvent alors se multiplier.
Le Modern'Cinéma
A la belle saison, des projections se font en plein air. Le Modern'cinéma à l'initiative de M. Lemert, directeur du cinéma Palace donne des séances cinématographiques gratuites sur la terrasse de l'Hôtel de la Roue d'Or avec orchestre.
Le ciné du Portail Chaussée
A une centaine de mètres l'Hôtel Gazeau en fait autant, c'est le ciné du Portail Chaussée avec terrasse en plein air.
La Paroisse du Martray
L'abbé Rossard, curé de l'église du Martray, organise des séances de cinéma dans sa paroisse.
Le Patronage de la jeunesse catholique
Le dimanche 5 mai 1929, le cinéma du patronage de la jeunesse catholique ouvre ses portes rue de l'Abreuvoir La Croix sur le rocher (probablement le film muet, réalisé par Edmond Levenq et Jean Rosne, sorti en 1927, produit par Étoie-Film. Anne-Marie et Yannick sont amoureux. Mais, le père de cette dernière préfère le prodigue Keridou à Yannick qui va finir par démasquer Keridou, le contrebandier. Le père d'Anne-Marie finit par donner son consentement.)
Le Ciné-Étoile-Standard
Le samedi 1er novembre 1930 en matinée à 16h30, le  Ciné-Étoile-Standard, rue de l'Abreuvoir, progamme Victime, un grand film dramatique en cinq parties.

Le dimanche 8 février 1931, est projeté  Melle de la Seiglière, scénario d'André Antoine et de Jules Saneau, interprétation Huguette Duflos de la comédie française.

Désormais on peut passer des bobines de 100 à 120 mètres, d'une durée de 25 à 30 mn. Auparavant, le Pathé Baby passait des bobines de 20 mètres d'une durèe de 5 à 6 mn.


Début du cinéma parlant — Le Palace et le ciné Cornay
Après le temps de la multiplication vient le temps où seules résisteront les salles ayant la faveur du public, c'est l'époque Palace-Cinéma-Théâtre-Dancing et Patronage Cornay (voir article sur le Ciné Cornay).
Au Palace-Cinéma Théâtre, le dimanche 12 novembre 1931, on peut voir et écouter Le Chemin du Paradis, la grande opérette cinématographique parlante et chantante.

Salle du Patronage Cornay, le dimanche 30 mars 1935, est projeté La Roche aux mouettes d'après le roman de Jules Sandeau, réalisé par Georges Monca, sorti en 1932 par Star-Film (M. et Mme Henry se sont établis en Bretagne pour soigner leur fils. Un jour, il part avec des copains en haute mer. Les choses tournent mal et les enfants ont failli périr si leurs pères n'étaient pas intervenus à temps). Le samedi 4 mai 1935 à la salle Cornay c'est au tour de La Croix de Fer, 100% parlant.
Le cinémascope au Cinéma Cornay
En août 1957, sous la direction de M. Jean Landreau, le Ciné Cornay est aménagé en cinémascope.

En août 1962, le Ciné Cornay s'équipe de nouveaux fauteuils.

Puis, il devient municipal et en novembre 2004, le hall d'accueil est complètement transformé et dans la salle de cinéma le balcon a disparu.

 Le Cinéma Palace disparaît dans les années 80 pour laisser place à des logements qui portent le nom de Résidence du Palace.



A quand l'arrivée des films sur support numérique ?La nouvelle évolution technologique sera le passage au numérique. Quand ? Telle est la question ?
_________________
On peut rire de tout, oui, mais pas avec n’importe qui.


Revenir en haut
t vignol
Tytanesque
Tytanesque

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2008
Messages: 5 667
Localisation: mars
Date de naissance: 20/06/1968
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 12 614
Moyenne de Renaudot(s): 2,23

MessagePosté le: Mar 9 Fév - 16:59 (2010)    Sujet du message: Photos de Loudun Répondre en citant



Affichage des messages dont le libellé est Loudun. Afficher tous les messages
Affichage des messages dont le libellé est Loudun. Afficher tous les messages




dimanche 27 décembre 2009
Maison Richard


Elle était bien belle, cette bijouterie de Loudun !


Publié par JPD à l'adresse
_________________
On peut rire de tout, oui, mais pas avec n’importe qui.


Revenir en haut
t vignol
Tytanesque
Tytanesque

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2008
Messages: 5 667
Localisation: mars
Date de naissance: 20/06/1968
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 12 614
Moyenne de Renaudot(s): 2,23

MessagePosté le: Mer 10 Fév - 09:55 (2010)    Sujet du message: Photos de Loudun Répondre en citant

Libération de Loudun : photographies officielles
mercredi 22 septembre 2004 dans Libération de Loudun
Photos 
Le Sous-Préfet et le Maire de Loudun le jour de la Libération de la ville   
 
 
 
 
 
La population de Loudun le jour de la Libération  
 
 
Lors des cérélonies de la libération de Loudun, le sous-préfet de l’arrondissement, M. Wiltzer, et le maire de Loudun, conseiller général, M. Mannet. 
 
Lors de la libération de Loudun, rassemblement de la foule et des chefs de maquis

_________________
On peut rire de tout, oui, mais pas avec n’importe qui.


Revenir en haut
t vignol
Tytanesque
Tytanesque

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2008
Messages: 5 667
Localisation: mars
Date de naissance: 20/06/1968
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 12 614
Moyenne de Renaudot(s): 2,23

MessagePosté le: Mer 10 Fév - 10:22 (2010)    Sujet du message: Photos de Loudun Répondre en citant

Histoire & Palmarès




HISTOIRE
Télécharger "100 de football à Loudun" en cliquantICI
Précision : le Football Club de Loudun a été affilié à la Fédération Française de Football le 1er février 1952.
PALMARÈS
  • Finaliste du Championnat de Touraine 1908/1909
  • Champion de la Vienne des Réserves de 1ère Division 1953/1954
  • Champion de la Vienne de 1ère Division 1955/1956
  • Finaliste de la Coupe du District 1958/1959
  • Champion de la Vienne de 1ère Division poule Nord 1962/1963
  • Champion de la Vienne de Promotion de 1ère Division 1972/1973
  • Vainqueur de la Coupe du District de la Vienne 1972/1973
  • Super Exploit Centre-Presse Martini 1972/1973
  • Champion de la Vienne de 1ère Division 1973/1974
  • Champion de Promotion de Ligue 1974/1975
  • Champion de Promotion de Ligue 1982/1983
  • Champion de Promotion d'Honneur 1983/1984
  • Ballon Centre-Presse Martini 1986
  • 64ème tour de la Coupe de France 1990/1991 
  • Kriter d'Honneur - France Football 1991/1992
  • Champion de la Vienne de 1ère Division 1999/2000
  • Vainqueur du Challenge Centre-Ouest 1999/2000
  • Champion de la Vienne Cadets 1993/1994
  • Vainqueur du Challenge 15 ans 2004/2005
  • Label Qualité FFF - Adidas 2004/2005
  • Vainqueur du Challenge 15 ans 2005/2006
  • ... 
PRÉSIDENTS
M. Johan LE SERRE est le 26ème président du club.

  • 1907-1908  M. BEAUFOUR Edmond
  • 1908-1911  M. SELLIER Léo
  • 1911-1914  M. MAURICE Georges
  • 1921-1926  M. GIACOBLI Charles
  • 1926-1933  M. GUILLON Gaston
  • 1933-1934  M. LEROUVILLOIS
  • 1934-1936  M. COUSIN Henri
  • 1936-1940  M. VAIRON
  • 1940-1941  M. RIVASSEAU Prosper
  • 1941-1942  M. DELAVAULT Alexis
  • 1942-1953  M. GODRIE Marc
  • 1953-1955  M. GOIGOUX Paul
  • 1955-1956  M. DELAPORTE Robert
  • 1956-1958  M. GODIN Roger
  • 1958-1961  M. BRILLAUX James
  • 1961-1964  M. COLAS André
  • 1964-1969  M. KARACSONY Sigismond
  • 1969-1979  M. CORDAZ Eugène
  • 1979-1987  M. GRIGNON Rémy
  • 1987-1994  M. FILLION Aimé
  • 1994-1995  M. CUENIN Gérald
  • 1995-1997  M. SERGENT Jacques
  • 1997-2001  M. CORDAZ Patrice
  • 2001-2007  M. GIVELET Jean-Pierre
  • 2007-2008  M. VILLAIN Philippe
  • 2008-...        M. LE SERRE Johan
DIFFÉRENTES APPELLATIONS DU CLUB
  • 1907  Union Sportive Loudunaise
  • 1927  La Loudunaise
  • 1933  Union Sportive des Cheminots Loudunais
  • 1949  Union Sportive La Roche-Loudun
  • 1981  Football Club de Loudun 
JOUEURS, DIRIGEANTS & BÉNÉVOLES DU FC LOUDUN
Ils ont tous fait partis un jour du FC LOUDUN, ils sont l'histoire et le présent du FC LOUDUN => téléchargez le fichier ICI
Au 17/12/2008, 449 anciens et présents du FCL recensés
AGUILLON Christophe
AIRAULT Jean-Claude

AKLY Miloud
ALCINDOR Steeve
ALIX François et Pascal
ANDRÉ Jacky
ANGIBERT Jean-Marie
ANGLICHEAU Jacques
ARABI Billy
ARABI Djelloul
ARABI Miloud
ARDOIS Cyril
ASSAILLY Gilles
ASSAILLY Luigi
AUBOURG Claude
AUBOURG Frédéric
AUBOURG Yves
AUCHER Hubert
AUDRAN Charles
AUDRAN Paul
AUJARD Thierry
AVRIL Jean-Louis
BADIN Thomas 
BARANGER Jean-Christophe
BARANGER Pierrot
BARANGER Yves
BARBIER Eric

BARBIER Michel
BARRIÈRE Bernard
BARRIERE James 
BAYLART Frédéric
BEAUCHESNE René
BEAUDOIN Michel
BEAUNEZ Pierre
BEAUVILLAIN Jean
BELLAMY Claude
BELLAUD Edy
BELLAUD Gérard
BENGUENAOUI Abdellah
BENNETEAU Joël
BERDI Youssef
BERJOT Alain
BERJOT Rémy
BERSON Wilfrid
BERTAUD Roger
BERTON Anthony
BERTON Michel
BIGOT Jacky
BIGOT Jean-Paul
BILLAUD François
BILLAUD Joseph
BILLON Bruno
BILLON Denis
BILLY Bruno
BILLY Dominique
BILLY Jacques
BIZIEN Clément
BIZIEN Jean-Luc
BIZIEN Maxime
BLOND Jean
BLOTTIÈRE Patrick
BODET Jacques
BODET Roland
BODIN Kléber
BODIN Laurent
BODINEAU Didier
BOIRUCHON Yannick
BOISGARD Michel
BONNEAU Jean-Paul 
BONNEAU Norbert
BONNIN Damien
BONNIN Jacky
BONNIN Jannick
BONNIN jean-Noël
BONSIGNE Bruno
BOUCHER Bernard
BOUCHET Gérard
BOUCHET Pierre
BOUCHEZ Julien
BOUILLON Michel
BOUIN Yvan
BOUNAR Saïd
BOURDON Bernard
BOURDON Christian
BOURGEOIS Jean-Luc
BOURREAU Hubert
BOURREAU Jean-Pierre
BOURRI Hassan
BOURSON Christian
BOURTAULT Jacky
BOUYER Benoît
BRANCO-NUNES Jean
BRETAUDEAU René
BRIAULT Loïc
BRISSET Jean
BROQUERAULT Bruno
BROSSARD Christian
BROSSARD Gérard
BROSSARD Jean-Louis
BROSSARD Michel
CAILLETEAU Marc
CAILLETEAU Richard
CARTAULT Virginie
CASELLI Géo
CHAMPION Jean-Jacques
CHAPURON Mickaël 
CHARPENTIER Claude
CHARRIER Gilles
CHAUSSEBOURG Jean-Claude
CHAUVINEAU Jean-Luc
CHÉDOT Michel
CHEMINADE Jean-Claude
CHEMY Denis
CHESNAULT Thierry
CHEVALIER Christophe
CHEVALIER Didier
CHEVALIER Francis
CHEVALIER Jacques
CHEVALIER Jean-Jacques
CHIQUET Régis
CHIQUET Thierry
CHOLET Rémi
CHUSSEAU Gérard
CIMBAL Tibor
CORDAZ Bernard
COET Laurent
COMPAORE ~~~~~~
CORDAZ François
CORDAZ Antoine
CORDAZ Patrice
CORDIER Didier
COULBARY Joseph
COULOMBEAU Yannick
COURSON Luc - Joueur, 1989 à 1991
COUSIN Edmond
COUTANT Robert
CUENIN Gérald
D'ACHON Thomas
D'ACHON Xavier
DAFROUALLAH Mustapha 
DAHOUROU Louis
DARDEAU Michel
DAZAS Joël
DECOSSE Serge
DELAFOND Philippe
DELAUNAY Alain
DELAVAUD Jean-Marie
DELGUEL Patrice 
DENOUE Jacques
DERRIEN Alain
DESOEUVRE Claude
DEVANNES Yves
DINET Olivier
DODIER Didier
DOMBROSKI Jean-Louis
DOUTEAU David
DRANCOUR Gaëtan
DROCHON Aurélien
DUBOIS Jean-Paul
DUDUGNON Fabien
DUPAS Gérard
DUPONT René
DUPONT Robert
DUPUIS Francis
DUPUIS Pierre
DUVALS Jean-Marie
DUVALS Joël
ELION patrick
ELION Philippe
ESCALANTE-PEREZ Jean-P.
ESSY Amara
ETAVARD Nicolas
FAYETTE Jean-Claude
FERJOUX Jean-Yves
FERRAIT Franck
FERRAIT Jean-Marie
FERRY Jean-Noël
FILLON Aimé
FILLON Guillaume
FILNAMBU Arnaud
FLOCON Louis
FONTAINE David
FONTAINE Hervé
FONTAINE Jean-Louis
FONTAINE Thomas
FOUCAULT Francis
FOUCAULT Jacky
FOUCHEREAU Loïc 
FOUCREAU Franck
FOURNIÉ Jean-Paul
FRAUDEAU Daniel
FRETON Jean-Marie
GABILLAT Sébastien
GAGNOT Yann
GAILLEMARD Mickaël
GATARD Denis
GAUCHER Gaby
GEAY Mickaël
GELLY Rodolphe
GENSON Francis
GEORGET Hubert
GEORGET Joël
GERMAIN Guy
GERMAIN Tom
GIGON Flavien
GIRARD Guy
GIRARDIN Daniel
GIRARDIN Jacques
GIRARDIN Jean-Noël
GIRAULT Joël
GIVELET Francis
GODIN Sylvain
GODINEAU Yves
GOIGOUX Francis
GOIGOUX Jacques
GRESSIER-MOINARD Hervé
GREMILLET André 
GRIGNON Eric
GROLLEAU Dominique
GUERIN Joël
GUERIN Olivier
GUÉRIN Alain
GUÉRIN Frédéric
GUÉRIN Teddy
GUEZET Joël
GUIGNARD Raphaël
GUILLEBAULT Daniel
GUILLEBAULT Michel
GUILLEBAULT Bernard
GUILLON Daniel
GUILLON Robert
GUIRAUD Thierry
GRIGNON Rémi 
HACAULT Gilles
HALLOUIN Jean-Louis
HAUTÉ Gaël 
HÉRAULT Alain
HÉRAULT Bernard
HÉRAULT Bruno
HÉRAULT Jacky
HÉRAULT Jacques
HÉRAULT Jean-Loup
HÉRAULT Luc
HÉRAULT Maurice
HILAIRE Jean-Claude
HOULBERT Peter
JAUNEAU Eric
JEAGER Jean-Pierre
JEANNEAU Eric
JEANNEAU Patrice
JEUNE Jean-Louis
JEVTIC Bob
JIMBLET Claude
JIMBLET Jérémie
JIMBLET Nicolas
JOUANIC René
JOUBERT Hervé
JOUBERT Philippe
JOUBERT Sébastien
JOUNEAU Christian
JOUNEAU Nicolas
JULIEN Dominique
KLING André
KONKOBO Joseph
LABALETTE Serge
LAGRANDMAISON jean-P.
LAGRANDMAISON Pierre
LAGRANDMAISON Roland
LAMARQUE Dominique
LARA José
LAROCHE Serge
LARVARON Alain
LASSERRE Astrid
LAVAUD Claude
LAVIGNE Daniel
LE SERRE Johan
LEBASNIER Alain
LEBASNIER Christian
LEDOUARIN Eric
LEMAIRE Alain
LEFEBVRE Raoul
LHERVOIS Bernard
LHOMMEDET Serge
LIÈGE Dominique
LIGEARD Marcel
LIMOUSIN André
LIMOUSIN Jean-Baptiste
LIMOUSIN Jonathan
LONGEVIAL Patrick
LORAIN Alexandre
MAÇONNERIE Bernard
MAESTRONI François
MAINAGE Jacques - Dirigeant, 1987 à 1989
MAILLARD Claude
MAILLARD Claude
MARIEAU Pierre
MARIOTTI Alain
MAROT Fabrice
MARTEAU Antoine
MARTIN Alain
MARTIN Bruno
MARTIN Eric
MARTINEAU Raphaël
MAUBERGER Christian
MAURIN Thierry
MAZEAU Yves et P-Y
MÉCHINE Claude
MÉNIE Dany
MÉNIE Eric
MÉNIE Jean-Jacques
MERCEROLLES Yvon
MERLE Patrick
MERLE Thierry
MÉRON Christian
MESCHAIN Benoît
MESCHAIN Philippe
MÉTIVIER Anthony
MÉTIVIER François
MEUNIER Alain
MEUNIER Patrick
MONNEAU Jacky
MONORY René
MONTAUBIN Christian
MORANDINI Guy
MOREAU Gilles
MOUCHARD Michel
MOUCHARD Olivier
MUREAU Jean-Marc
MUREAULT Alain
MUREAULT Alex
MUREAULT François
MUREAULT Sylvain
MUREAULT Sylvère
NAUDON Raymond
NICOU Arnaud
NUNES Albino
NUNES Antonio
NUNES Jean 
OBLE Sylvain
ORILLARD Daniel
ORILLARD Jérôme
OUATTARA Issakia
PADIOLLEAU Benoît
PADIOLLEAU Dominique
PAILLAULT Benoît
PAPILLAULT Jacky
PARDELINHA Gilberto
PARRAULT Michel
PASCAULT Anthony
PASCAULT Guillaume
PASCAULT James
PASCAULT Stéphan
PASQUEREAULT Fabien
PASQUEREAULT Jacques
PASQUEREAULT Manuel
PAUBY Cyril
PELLETIER Gaëtan
PELLETIER Jean-Marc
PELLETIER Robert
PÉNISSON Gilbert
PENOT Gilles
PENOT Guy
PENOT Jean-François
PERDRIAU Jean-Louis
PHOMMACHANH Olivier
PICAULT Alain
PIET Jean-Yves
PIMBERT Arnaud
PIPELIER Gérard
POIREAU Raymond
POISSON Eric
POUGNANT Christophe
PRÉVOST Alain
PRÉVOST Joël
PROUST Thibault-Guillaume
PRUNIER Marc
PUYJALON Dominique
RABOISSON Arnaud
RAGUENAULT Stéphane
RAGUENAULT Yann
RAIMBAULT Bruno
RAIMBAULT Fabien et Nicolas
REMBLIER Jany
RENARD Michel
RENARD Mickaël
RENOUX Yves
RICHARD William
RIVIÈRE Yannick
RIVIÈRE Yves
ROCHELLE Jacques
ROGER Jacques
ROLLAND Guy
ROUFFETEAU Jean-Claude
ROUSSEAU Christian
ROUSSEAU Jean-Bernard
ROUX Frédéric
ROY Dominique
ROY Fabrice
ROY Stéphane
SAOUMAH Michel
SARRAMAGNA Jean-Pierre
SAUVÊTRE Émile
SAVATIER Sébastien
SAVIGNY Christian
SAVIN Mathieu
SAVIN Nicolas
SENNECHEAU Marc
SERGENT Jacques
SERRA Ramon
SERRE Philippe
SICLET Gilbert
SIMONNEAU Elvis
SOETARD Pierre
TAILLY Jacky
TALON Jacques
TALON Laurent
TARTER Aurélien
TARTER Guy
TASCHET Jérôme
TAULE Henri
TERTELEAC Paul
THIBAULT Dominique
THIBAULT Jean-François
THIBAULT Michel
THOMAS Jannick
TONNEAU Philippe
TOUCHARD Georges
TURGNÉ Jean-Pierre
TURPAUD Jacques
TURPAUD Joël
TURQUOIS Claude
TURSINI Jean
VAUCELLE Bernadette
VAUCELLE Jennifer
VENAULT Jean-Marie
VENEL François
VERDON Christian
VERHOLLEN Eddy
VILLAIN Pierre
VILLAIN Phippe 
VINCENT Cyril
VINCENT Jean-Claude
VIVION Jean-Luc
WEFFLING Pierre
XAINTE Guy
YVON Jean-Paul
YVON Roger
ZIANE Mohaici
ZWOLENIK Henri



il y aun roux frederic,est il de ta famille filou????
_________________
On peut rire de tout, oui, mais pas avec n’importe qui.


Revenir en haut
t vignol
Tytanesque
Tytanesque

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2008
Messages: 5 667
Localisation: mars
Date de naissance: 20/06/1968
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 12 614
Moyenne de Renaudot(s): 2,23

MessagePosté le: Mer 10 Fév - 10:24 (2010)    Sujet du message: Photos de Loudun Répondre en citant

Tulle de Loudun
Y-a-t-il eu une spécialité de tulle à Loudun ?
par Jean-Claude Raymond
 

Présentation
Le tulle est un tissu léger formé d'un réseau de mailles rondes ou polygonales. A cette définition le Petit Robert ajoute que le tulle diffère de la broderie  en ce que les fils ne sont pas arrêtés. Il tient son nom de la ville de Tulle (France — Corrèze).

La forme des mailles permettent de distinguer différentes sortes de tulles, par exemple :
  • mailles hexagonales et allongées à Malines,
  • mailles carrées à Bruxelles.



Le Tulle de Loudun
Quelques éléments historiques
La coutume veut que le tulle de Loudun fut très prisé. Avait-il une caractéristique qui le distinguait des autres ? Sa qualité dépendait-elle d'un savoir faire particulier ? Nous allons essayer d'apporter plusieurs éclairages :
  • pourquoi Colbert aurait-il choisi Loudun pour y implanter une manufacture de dentelles s'il n'y avait pas eu sur place une main d'œuvre experte en la matière.
  • dans son livre Histoire des réfugiés protestants de France depuis la révocation de l'Édit de Nantes jusqu'à nos jours, tome I, paru en 1853, Charles Weiss (1812-1864) indique que les manufactures des protestants sont supérieures aux autres. La communauté importante de protestants de Loudun avait-elle acquis un savoir faire supérieur? On peut le penser.

Dans ces conditions, on peut supposer que les protestants voire ceux qui s'étaient convertis et étaient restés sur place ne voyaient pas favorablement la création d'une manufacture qui aurait pu les concurrencer ou encore récupérer leur savoir faire. Il ne faut donc pas s'étonner du rejet du projet d'implantation de la manufacture de Colbert qui n'eut pas de suite.
La fabrication artisanale du tulle a disparu dans le Loudunais.


Exemples de tulles de Loudun

Sans pouvoir prétendre que les tulles que nous connaissons sont identiques à ceux qui étaient confectionnés au temps de Colbert, nous pouvons assurer qu'ils ont été faits dans le Loudunais.
Coiffes — Hommage à ma grand-mère paternelle Octavie Raymond, née Chéret

Les photographies ci-dessous ont été faites à partir de coiffes, dites bonnets ronds à la tourangelle, faites par ma grand-mère paternelle Octavie Raymond, née Chéret vers 1880, ayant habité toute sa vie sur la commune de Ceaux-en-Loudun. Elle avait fait un apprentissage de lingère. Elle portait encore ce genre de coiffes au moins jusqu'à la guerre 1914-1918. Nous ne pouvons assurer que ce modèle de coiffe soit typiquement loudunais. En effet, il ne correspond pas aux exemples proposés dans le livre de Loudun d'autrefois par Gérard Jubert (pages 88 à 91 et 93). La référence complète de ce livre est donnée dans la Médiagraphie de Loudun.
Coiffe numéro 1
Vue de la coiffe


Photographie Jean-Claude Raymond




Cette coiffe a été réalisée et portée par ma grand-mère paternelle Octavie Raymond, née Chéret entre 1900 et 1920. Elle se portait légèrement en arrière du crâne de façon que l'avant ne masquât pas le regard. La chevelure était contenue dans la partie supérieure de la coiffe. L'arrière assez ample pouvait contenir un chignon.

Le fond de la coiffe
En préparation Détail d'une des deux fleurs


Fleur brodée sur tulle en fond de coiffe. Travail effectué vers 1900, par Octavie Raymond, née Chéret.
La fleur a un diamètre d'environ 10 cm. Photographie Jean-Claude Raymond.




Avant la rédaction de cet article, je n'avais jamais étudié en détail les motifs de cette coiffe. Lors de la donation que ma sœur et moi avons faite au Musée du Costume à Châtellerault, je l'avais choisie parmi les autres car elle me paraissait la plus raffinée.




L'autre fleur

Aujourd'hui, je suis frappé par la confrontation entre la symétrie apparente et des éléments dissymétriques qui ne peuvent être que voulus. Je veux parler de la répartition des petits cercles blancs représentant des baies. Certains sont isolés [1], d'autres sont accolés aux rebords de la broderie [2] ou n'apparaissent qu'à moitié [3], d'autres sont accrochés à des sortes de tige et en grappe [4], d'autres n'apparaissent qu'à moitié. Un seul pétale est vide [5]. Cette diversité outre le fait qu'elle est tout-à-fait conforme à la nature doit donc permettre de montrer l'aptitude de la dentellière à maîtriser des situations différentes.


Devant

L'avant de la coiffe comporte une sorte de visière.
L'avant que je nomme visière comprend trois parties :
  • tout en avant, un galon de tulle. Il constitue le bord de la visière sur toute sa longueur. Il est tuyauté sauf sur sa partie centrale qui reste plane et ainsi montre le motif brodé tout au long du galon. On peut penser que ce galon n'a pas été fait à la main mais tissé sur un métier Jacquard. On remarquera la régularité mécanique des mailles si on les compares au mailles du fond de la coiffe.
  • une toile très fine de même type que le fond de la coiffe qui portera des broderies de même style que le fond de la coiffe.
  • un autre galon de tissu fin reçoit d'un côté le galon de tulle et de l'autre la toile très fine brodée.

Note : le galon intermédiaire n'est pas représenté sur le schéma.



Le galon de tulle


Galon de tulle vu par dessous.





Coiffe numéro 2

Vue de la coiffe
En préparation
Le fond de la coiffe
En préparation Détails

Dessus de berceau
Le deuxième exemple de tulle également fabriqué à Loudun est un dessus de berceau fabriqué par les sœurs Marché en 1927. Une photographie est donnée dans le livre de Mémoire en Images Loudun et son canton par Thomas Thierry, page 58. La référence complète de ce livre est donnée dans la Médiagraphie de Loudun.


Brodeuses à Loudun dans les années 1930
TxtCitation a écrit:

Dans les années 1930, à Loudun, il y avait une femme qui servait d'intermédiaire entre les brodeuses et un ou des vendeurs. Elle distribuait aux brodeuses qui le voulaient de quoi travailler.
Ma mère, née en 1894, faisait de la broderie dans sa jeunesse. Elle avait appris le métier de couturière et en même temps la broderie. Lorsqu’elle se maria en 1919 elle avait son trousseau brodé tout préparé ; comme beaucoup de jeunes filles à cette époque là.
Je suis née en 1920, et je me souviens, qu’étant enfant, j’allais avec ma mère, avenue de la Gare à Loudun, chez Madame Paraud qui était dépositaire de travaux pour des brodeuses à domicile.
Les travaux se cantonnaient exclusivement en draps et taies d’oreillers à broder. Le tissu était une toile de lin blanc d’une qualité exceptionnelle. Le tissu était livré, prêt à être travaillé, draps et taies d’oreillers incluses.
La brodeuse n’avait plus qu’à tirer les fils, monter l’ourlet en bâti. Son travail ainsi préparé, elle n’avait plus qu’à faire ses jours de Venise avec un coton blanc fourni par la distributrice.
Parfois, il y avait sur ces draps une broderie supplémentaire à faire et qui concernait les caractères enlacés des noms ou prénoms des destinataires de ces marchandises.
A cette époque, ce travail à domicile était très prisé par nos mères qui étaient femmes au foyer. Pour elles c’était un petit revenu supplémentaire, en dehors du budget familial. Il leur permettait une petite fantaisie dans leur dépenses de tous les jours.
Quelques années plus tard cette dame Paraud habita rue Porte Saint-Nicolas. Et ma mère continua pendant encore de longues années à travailler pour elle.
Il n’est donc pas étonnant, qu’après cet exemple, j’ai suivi un peu les traces de ma mère et que la broderie a été pour moi un bon passe-temps, ainsi que la dentelle au crochet très agréable aussi à confectionner.
Fernande Germain


_________________
On peut rire de tout, oui, mais pas avec n’importe qui.


Revenir en haut
t vignol
Tytanesque
Tytanesque

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2008
Messages: 5 667
Localisation: mars
Date de naissance: 20/06/1968
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 12 614
Moyenne de Renaudot(s): 2,23

MessagePosté le: Mer 17 Fév - 10:34 (2010)    Sujet du message: Photos de Loudun Répondre en citant

Église Sainte-Croix
Aujourd'hui centre culturel
 
Présentation

L'église Sainte-Croix était la chapelle d'un prieuré fondé en 1062 par le comte Geoffroy-le-Barbu. Il dépendait de l'abbaye de Tournus. L'église était alors dédiée à Notre-Dame. Vers 1223, Foulques V l'a dotée, d'un fragment de la vraie Croix, d'où le nom de Sainte-Croix. Elle est un bel exemple de style roman.
En 1562, pendant les guerres de religion, les Huguenots la détruisent en partie. La relique de la Vraie Croix disparut alors.
En 1634, Urbain Grandier fut brûlé vif sur la place à quelques mètres du porche, condamné pour sorcellerie dans l'affaire des diables de Loudun.
La nef en mauvais état a dû être refaite. L'église fut transformée en halle. Puis, elle est maintenant un lieu d'exposition.

Façade

Façade de l'ancienne église Sainte-Croix  — 2003-05-03 — © Jean-Claude Raymond






Portail

Portail de l'ancienne église Sainte-Croix  — 2003-05-03 — © Jean-Claude Raymond




Nef

Nef de l'ancienne église Sainte-Croix  — 2003-05-03 — © Jean-Claude Raymond



ChœurVue d'ensemble

Chœur de l'ancienne église Sainte-Croix  — 2005-11-14 — © Jean-Claude Raymond






Fresque de la voûte du chœur de l'ancienne église Sainte-Croix  — 2003-05-03
© Jean-Claude Raymond



Fresque de la voûte du chœur de l'ancienne église Sainte-Croix — 2003-05-03

© Jean-Claude Raymond





Bas-côté droit


Bas-côté droit de l'ancienne église Sainte-Croix — 2003-05-03 — © Jean-Claude Raymond




Vue vers le bras droit du transept


Bras droit du transept de l'ancienne église Sainte-Croix  — 2003-05-03 — © Jean-Claude Raymond




Détails de chapiteaux


Détails de chapiteaux de l'ancienne église Sainte-Croix  — 2003-05-03 — © Jean-Claude Raymond



Illustration d'Albert Robida (vers 1890)


L'ancienne église Sainte-Croix fit office de marché couvert pendant longtemps. La gravure ci-dessus est extraite de La Vieille France (publication vers 1890) par Albert Robida (1848-1926).
_________________
On peut rire de tout, oui, mais pas avec n’importe qui.


Revenir en haut
t vignol
Tytanesque
Tytanesque

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2008
Messages: 5 667
Localisation: mars
Date de naissance: 20/06/1968
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 12 614
Moyenne de Renaudot(s): 2,23

MessagePosté le: Mer 17 Fév - 10:56 (2010)    Sujet du message: Photos de Loudun Répondre en citant

 
 
 
 
Chapelle de l'ancienne Commanderie Saint-Jean, Loudun (Vienne). Propriété communale et privée.
 
La date de l'établissement des Templiers à Loudun n'est pas connue. On sait cependant qu'Hugues de Beauçay, seigneur de Loudun donne la commanderie Saint-Jean aux Bénédictins qui occupaient le prieuré Notre-Dame du château. Les chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem succèdent aux Templiers après leur extinction en 1312.
La chapelle de l'ancienne commanderie Saint-Jean se situe dans le secteur nord-ouest de la ville près de la place Porte de Chinon. Très étroitement imbriquée dans des bâtiments, sa nef est à ciel ouvert depuis la démolition de son élévation ouest. Les photographies de 1980 la montrent encore avec une couverture et un plancher qui la divisait en deux niveaux. Elle servait alors de grange. Enfin un bel hôtel XVIIIe placé en fond de cour communique avec le chevet de la chapelle. Cet ensemble bâti et la parcelle du jardin attenante à l'est de la chapelle pourrait constituer l'ancien hôtel du commandeur. 
La chapelle est de plan rectangulaire : composée d'une nef à trois travées, d'une travée sous clocher, d'un choeur. Ses murs goutterots, recouverts d'un chaperon de tuiles creuses, laissent voir depuis la rue la nef à ciel ouvert. Le mur ouest a été remplacé par une grille après les travaux de 1990. Trois baies en plein cintre éclairaient l'église depuis le nord. Le mur sud est aveugle ; on y voit la trace d'une porte murée. Les voûtes de la nef disparues depuis au moins le XVIIe s. étaient à quatre quartiers assez bombés, les nervures toriques retombant sur des culots. Accolé au clocher un départ de voûte est encore visible.

_________________
On peut rire de tout, oui, mais pas avec n’importe qui.


Revenir en haut
t vignol
Tytanesque
Tytanesque

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2008
Messages: 5 667
Localisation: mars
Date de naissance: 20/06/1968
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 12 614
Moyenne de Renaudot(s): 2,23

MessagePosté le: Mer 17 Fév - 10:59 (2010)    Sujet du message: Photos de Loudun Répondre en citant

Un art un peu délaissé... le décor religieux
Avec un parfum de lys, de cire et d'encens, mais aussi d'enfance, nous avons sorti de leurs boîtes ces "images" d'un autre siècle... La première qui date des années 20. Au verso, une correspondance de Lucienne à sa Chère Mimie, datée du 21 août 1929 et postée à Sammarçoles, dans le Loudunais, précise qu'il s'agit d'une "carte de la belle fête qu'il y a eu à Loudun". On peut supposer qu'elle est récente, puisque la mémoire en est vive. Elle figure le chœur de l'église Saint-Pierre, décoré lors des "fêtes de sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus".


_________________
On peut rire de tout, oui, mais pas avec n’importe qui.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:37 (2017)    Sujet du message: Photos de Loudun

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    BIEN VIVRE EN LOUDUNAIS Index du Forum -> LOUDUN et ses proches environs -> LOUDUN Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 3 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème subSilver modifié par Caro