BIEN VIVRE EN LOUDUNAIS Index du Forum BIEN VIVRE EN LOUDUNAIS
LE FORUM DU BIEN VIVRE EN LOUDUNAIS
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LES DIFFERENTS BLASONS QU'ON TROUVE EN LOUDUNAIS

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    BIEN VIVRE EN LOUDUNAIS Index du Forum -> LOUDUN et ses proches environs -> LA REGION AUTOUR DU LOUDUNAIS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
FILOU86
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2007
Messages: 4 693
Localisation: LES TROIS MOUTIERS (86)
Date de naissance: 31/07/1962
Masculin Lion (24juil-23aoû)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 8 218
Moyenne de Renaudot(s): 1,75

MessagePosté le: Mer 10 Fév - 17:15 (2010)    Sujet du message: LES DIFFERENTS BLASONS QU'ON TROUVE EN LOUDUNAIS Répondre en citant

Sujet proposé par Thierry Vignol !


67. Robert de Loudon, S. de Parigné l'Evêque.
Robert de Loudun
Description :
D'argent, semé de roses de gueules.
L'escu blanc a rosettes de gueules semées, mansel.
68. Geoffrey de Loudon
Joffry de Guibrelier de Loudun
Description :
D'argent, semé de roses de gueules, au lambel (5) d'azur, brochant.
Le porte au lambel d'azur, mansel.
 
_________________
Vivre à Loudun, c'est hyper bien !!


Dernière édition par FILOU86 le Mer 10 Fév - 17:18 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN
Publicité






MessagePosté le: Mer 10 Fév - 17:15 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
FILOU86
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2007
Messages: 4 693
Localisation: LES TROIS MOUTIERS (86)
Date de naissance: 31/07/1962
Masculin Lion (24juil-23aoû)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 8 218
Moyenne de Renaudot(s): 1,75

MessagePosté le: Mer 10 Fév - 17:16 (2010)    Sujet du message: LES DIFFERENTS BLASONS QU'ON TROUVE EN LOUDUNAIS Répondre en citant

Blason - Monts-sur-Guesnes





- Burelé d'argent et de gueules de dix pièces, à la bande d'or brochant sur le tout.
_________________
Vivre à Loudun, c'est hyper bien !!


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN
Teckel86
Super Modérateur
Super Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2007
Messages: 1 962
Localisation: Paris
Date de naissance: 27/11/1964
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 龍 Dragon
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 3 204
Moyenne de Renaudot(s): 1,63

MessagePosté le: Mer 10 Fév - 20:24 (2010)    Sujet du message: LES DIFFERENTS BLASONS QU'ON TROUVE EN LOUDUNAIS Répondre en citant

Okay

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
t vignol
Tytanesque
Tytanesque

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2008
Messages: 5 667
Localisation: mars
Date de naissance: 20/06/1968
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 12 614
Moyenne de Renaudot(s): 2,23

MessagePosté le: Ven 2 Avr - 11:55 (2010)    Sujet du message: LES DIFFERENTS BLASONS QU'ON TROUVE EN LOUDUNAIS Répondre en citant

blason de mes ancetres


_________________
On peut rire de tout, oui, mais pas avec n’importe qui.


Revenir en haut
t vignol
Tytanesque
Tytanesque

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2008
Messages: 5 667
Localisation: mars
Date de naissance: 20/06/1968
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 12 614
Moyenne de Renaudot(s): 2,23

MessagePosté le: Ven 2 Avr - 11:58 (2010)    Sujet du message: LES DIFFERENTS BLASONS QU'ON TROUVE EN LOUDUNAIS Répondre en citant

etienne de vignolle  dit (la hire)


_________________
On peut rire de tout, oui, mais pas avec n’importe qui.


Revenir en haut
t vignol
Tytanesque
Tytanesque

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2008
Messages: 5 667
Localisation: mars
Date de naissance: 20/06/1968
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 12 614
Moyenne de Renaudot(s): 2,23

MessagePosté le: Ven 2 Avr - 12:17 (2010)    Sujet du message: LES DIFFERENTS BLASONS QU'ON TROUVE EN LOUDUNAIS Répondre en citant

Vignoles
 
 
De sable au cep de vigne chargé de ses pampres et soutenu d'un échalas, le tout d'argent, alias d'or
La maison de Vignoles, alias de Vignolle et des Vignolles, qui a fait plusieurs branches en Languedoc, est originaire des Cévennes, où elle a joué un rôle important dans nos guerres de religion. Paul de Vignoles fut un des lieutenants les plus actifs du duc de Rohan au commencement de sa révolte ; mais son écart ne fut pas de longue durée. En d'autres occasions, il fut honoré des lettres du duc d'Arpajon, du duc de Schonberg, gouverneur du Languedoc, et du prince de Condé, qui témoignent de sa bravoure, de ses lumières et de sa fidélité.

 
La filiation connue commence à
I. Etienne de Vignoles, qualifié noble dans un acte de vente de 1549, eut pour fils :

II. Jean de Vignoles, épouse le 18 septembre 1559 Gauside de Parades, dont il eut :
1.      Pierre, qui suit;
2.      Jean qui a fait la branche B;
3.      Paul qui a fait la branche C;
4.      Jacques;
5.      Perrette, mariée à Etienne du Gros.

III. Pierre de Vignoles, seigneur de Prades, juge des conventions à Nîmes, épouse le 30 octobre 1600 Gabrielle de Villages, dont il eut :
1.      Louis;
2.      Jacques, qui suit;
3.      Charles.

IV. Jacques de Vignoles, seigneur de Prades, capitaine de cavalerie, épouse le 24 février 1637 Louise de Baschi d'Aubaïs, dont il eut :
1.      Louis, seigneur de Sainte-Croix, qui suit;
2.      Charles, seigneur de Prades, passa en Irlande après la révocation de l'édit de Nantes;
3.      Alphonse, seigneur de Saint-Géniez, ministre protestant, mort à Berlin en 1744, membre de l'académie des sciences de cette ville;
4.      Édouard, seigneur de Masseville;
5.      Louis, seigneur de Campes, alias Champet;
6.      Françoise, mariée le 13 août 1660 à Jacques de Boileau de Castelnau;
7.      Marguerite, mariée en 1683 à Pierre Richard, seigneur de Vendargues, morte en Irlande en 1730 : maintenus dans leur noblesse par jugement souverain du 9 janvier 1669.

V. Louis de Vignoles, seigneur de Prades et de Sainte-Croix, cornette d'une compagnie de cavalerie, épouse le 19 août 1674 Louise de Baschi, sa cousine, dont il eut deux fils morts jeunes et plusieurs filles; une d'elles est morte à Genève en 1733, veuve de Marc Gaudard, seigneur de Bétuzi; une autre, Anne, a été mariée à Lausanne avec Abraham de Crouzas.
 
 
Branche B
III. Jean de Vignoles, seigneur de Brugnier, épouse le 8 janvier 1598 Françoise de Galtier, dont il eut :

IV. Charles de Vignoles, seigneur de la Pauperelle, au diocèse de Mende, maintenu dans sa noblesse par jugement souverain du 2 janvier 1669.
 
 
Branche C
III. Paul de Vignoles, seigneur de Montredon, de Montvaillant, de Vébron, du Claux, de Cassale, épouse le 29 septembre 1601 Claude de Belcastel, dont il eut :

IV. François de Vignoles, seigneur de Montredon, la Valette, Montvaillant, Vébron, épouse le 11 septembre 1634 Suzanne de Fontfroide, et il en eut :
1.      Antoine, qui suit;
2.      Jacques qui a fait la branche D.
Les deux frères furent maintenus dans leur noblesse par jugement souverain du 2 janvier 1669.
V. Antoine de Vignoles, écuyer, seigneur de Montredon, Montvaillant, Villeneuve, Vébron et la Valette, épouse le 13 mai 1662 Isabeau de Carlot, dont il eut :
1.      Jacques, qui suit;
2.      Louise, alliée le 12 avril 1700 à Henri de Bringuier, seigneur de Saint-André de Valborgne;
3.      Jeanne, mariée au mois de mai 1698 à M. de Valcousse;
4.      Marguerite, mariée le 10 mai 1694 à M. de Sauvage, lieutenant de cavalerie dans le régiment du Roi;
5.      Gabrielle, mariée le 11 septembre 1700 a M. Méjanel, seigneur de Vébron.

VI. Jacques de Vignoles-Carlot, écuyer, seigneur de Saint-Jean de Gardonnenque, épouse le 7 avril 1696 Yolande de Clauzel, dont il eut :
1.      Antoine, mort jeune;
2.      Anne, dame de Saint-Jean, mariée à Daniel-Jean-Gaspard Hostalier, seigneur de Veirac, conseiller en la cour des comptes, aides et finances de Montpellier;
3.      Gabrielle;
4.      Marguerite.
 
Branche D
V. Jacques de Vignoles, seigneur de la Valette, de Cabrières, épouse le 1er juillet 1659 Nymphe de la Font de Cabrières, dont il eut :
1.      François, capitaine dans le régiment d'Auvergne, tué à la bataille de Fleurus;
2.      Louis, mort à Vézel dans le pays de Clèves;
3.      Maurice, lieutenant dans le régiment hollandais, tué au siège de Limerick en Irlande;
4.      Charles, capitaine au service de la Hollande, tué à Furnes en combat singulier;
5.      Pierre, lieutenant de dragons en Prusse, mort à Dresde;
6.      Gabriel, tué au siège de Barcelone en 1697;
7.      Marc-Antoine, lieutenant au service de la Hollande;
8.      Jean-Jacques, qui suit;
9.      Alix-Louise, mariée à M. de la Roche-Coste, capitaine d'infanterie;
10.  Marguerite, mariée à Marc-Antoine de la Coste, chevalier de Saint-Louis, ancien capitaine de dragons au régiment d'Orléans, commandant à la Salle de Salindres en Languedoc.

VI. Jean-Jacques de Vignoles, écuyer, seigneur de la Valette, capitaine dans le régiment de Hainaut infanterie, épouse à Lausanne, le 11 septembre 1718, Esther de la Coste, dont il eut :
1.      Marguerite, morte jeune;
2.      Louise.
 
 
 
Principales sources
  • Louis de la Roque, Armorial de la Noblesse de Languedoc, II, 551
  • D'Hozier, II, R.

 
_________________
On peut rire de tout, oui, mais pas avec n’importe qui.


Revenir en haut
t vignol
Tytanesque
Tytanesque

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2008
Messages: 5 667
Localisation: mars
Date de naissance: 20/06/1968
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 12 614
Moyenne de Renaudot(s): 2,23

MessagePosté le: Ven 2 Avr - 12:21 (2010)    Sujet du message: LES DIFFERENTS BLASONS QU'ON TROUVE EN LOUDUNAIS Répondre en citant

Etienne de VIGNOLES
La Hire, compagnon de Jeanne d'Arc et valet de coeur.
 
  
  
  
Étienne de Vignoles est né vers 1380 à Préchacq, en Auribat. 
 
Homme de guerre, comme ses frères, il fait ses premières armes avec les sires d'Albret, vicomtes de Tartas, dans les courses et brigandages, luttes et renversements d’alliances à travers les Landes alors partie du duché d’Aquitaine sous tutelle anglaise. 
 
En 1406, il suit le duc Louis d'Orléans, venu en Guyenne combattre les Anglais, avant de servir le comte d’Armagnac et le suivre vers le nord de la France pour y combattre Bourguignons et Anglais. Vaillant et redoutable chef de bande de routiers, il ravage alors la Picardie pendant les années suivantes avec Bernard d’Albret 
 
En 1418, il se rallie au Dauphin Charles, avec son compagnon d’armes et ami gascon Pothon de Xaintrailles, et se distingue aussitôt contre les Bourguignons au siège de Coucy .à la suite duquel il est nommé capitaine d’une compagnie. C’est là qu’il parait pour la première fois dans l’histoire. 
 
En 1419, il se rend maître de Crépy, du Crotoy, avant d’en être délogé par Philippe le Bon l’année suivante. 
 
En 1421 il s’empare de Château-Thierry avant d’y être fait prisonnier puis libéré sur rançon.Cette année là, il est blessé et restera boiteux toute sa vie. Non pas atteint d’une flèche ou d’un coup de lance, mais durement frappé ….par la chute d'une cheminée dans une auberge. 
Un jour qu’il lui faut combattre à pied et qu’il descend de cheval, son compagnon Xaintrailles lui fait remarquer son handicap. Il répond « je suis descendu pour combattre, non pour m’enfuir ». 
 
Le surnom de La Hire, qui lui aurait été donné par les Anglais, viendrait de son caractère assez violent et coléreux (ire signifiant colère en ancien français). D’autres avancent pour origine la hyr, le grognement du chien. Il est également possible et plus simple que cela vienne du petit bois appelé "Lahitte" dont il prit le nom et qui, par un vice de prononciation, a pu devenir la Hire, sauf qu'il signe bien La Hire. (Le château de Préchacq qui figure sur la carte de Guyenne par Belleyme porte d’ailleurs le nom de La Hitte). 
 
  
  
  
  
On le retrouve en Lorraine au secours de René d'Anjou, héritier du duc Charles II de Lorraine, agressé par le duc de Bourgogne. Puis il combat le comte de Vaudémont, parcourt et ravage la Champagne et la Picardie. En 1424, après Compiègne, il attaque Châlons-sur-Marne. 
Puis il est à la bataille et défaite de Verneuil en Normandie contre les Anglais. Capitaine de Vitry, il est vaincu par le duc de Bedford qui l'oblige à rendre plusieurs forteresses. 
 
Il offre ses services au Bâtard d'Orléans, et attaque Le Mans, avec d'autres capitaines. Il en est chassé par John Talbot en 1427. Il chasse les Anglais venus attaquer Montargis ( Sa compagnie est alors composée de Basques, Gascons et Commingeois). 
C’est à cette occasion que la chronique de la Pucelle lui attribue cette prière faite avant de combattre ; 
Moun Diou ! quet preguy de ha gouey par la Hire ço que desirais que La Hire hadousse per tu si ère Diou et questousses La Hire ( Mon Dieu, je te prie que tu fasses aujourd hui pour La Hire autant que tu voudrais que La Hire fit pour toi, s’il était Dieu et que tu fusses La Hire). 
 
Capitaine de Vendôme en 1428 , on le retrouve auprès du roi à Chinon sollicitant des secours pour Orléans assiégé par les Anglais. Il arrive à Orléans le 25 octobre 1428, à la tête d'une compagnie comprenant vingt et un hommes d'armes, six archers et... un trompette, selon la précision du trésorier des guerres du roi. En novembre, il est dépêché une nouvelle fois vers Charles VII pour lui rendre compte de la situation difficile de la ville. Il revient le 24 janvier 1429 à la tête d'une troupe de renfort de cent quatre-vingts hommes. Il se retire le 18 février, après avoir couvert la retraite lors du combat de la " journée des harengs " à Rouvray où ses compagnons Guillaume d’Albret et Jehan de Lesgo sont tués.  
 
Chargé de ravitailler Orléans et de la défendre, il arrive le 25 avril 1429 et y rencontre "la Pucelle". Seul tout d'abord, il est le premier capitaine à lui faire confiance, puis avec le jeune duc d'Alençon, il accepte cet étrange compagnon d'armes, et devient membre du Conseil de Guerre. Le 29 , il entre dans Orléans au côté de Jeanne la Pucelle. Sa compagnie compte alors quatre-vingts hommes d'armes et soixante hommes de traits.  
 
  
  
Le 6 mai 1429, il passe la Loire en barque avec Jeanne et attaque avec elle, lance au poing, les Anglais qui défendent la bastille des Augustins, prélude à la levée du siège d'Orléans deux jours plus tard. 
 
Fidèle compagnon de Jeanne, il participa ensuite aux combats de Jargeau, Meung et Beaugency. Il commande l’avant-garde française à la bataille de Patay le 18 juin, et participe au siège de Paris. 
 
  
  
Le 17 juillet, il conduit, avec Jeanne, le Dauphin à Reims, pour son sacre. Il y est fait écuyer d'écurie du roi et bailli du Vermandois. Il le suit ensuite, dans son voyage triomphal en Picardie puis sous les murs de Paris. 
 
Le 24 février 1430, il dirige un coup de main sur Château Gaillard, conquiert cette place forte et délivre son célèbre compatriote Arnaud-Guilhem de Barbazan, l'un des plus puissants champions de la cause des Armagnacs, qui y est détenu. 
 
Il s’approche de Rouen en 1431 pour tenter de délivrer l’héroïne capturée par les Bourguignons devant Compiègne et livrée aux Anglais, prend la ville de Louviers mais tombe lui-même aux mains des Anglais et fait prisonnier.  
Ayant réussi à s’échapper l’année suivante du donjon de Dourdan, il reprend la guerre en Artois, en Île-de-France et en Picardie, remporte notamment une victoire à Gerberoy (mai 1435), mais multiplie aussi les actes de cruauté et les pillages. 
Il fait la campagne de Normandie en 1435 avec Dunois, jusqu’à la reconquête. Ses efforts sont récompensés par le titre de capitaine général de la Normandie, la terre de Montmorillon en janvier 1436, et la châtellenie de Longueville. 
 
Il épouse en 1437 Marguerite de David, demoiselle de Droisy, fille du seigneur de Longueval,  
 
En 1438, il fait une intrusion en Alsace, sous prétexte de défendre la cause du pape Eugène IV! Ensuite, il continue de guerroyer en Normandie puis en Picardie sur les terres du seigneur de Luxembourg. 
 
Véritable mercenaire, plus près du flibustier que du preux chevalier, il fait partie des Écorcheurs semant l'effroi sur leur passage, pillent des villes entières, violent, brûlent, monnayent leur retrait à prix d'or. 
 
Le roi met à profit cette puissance destructrice pour contribuer à bouter les Anglais hors de France. Il accompagne ainsi Charles VII lors de l’expédition de Gascogne et la journée de Tartas reprise aux Anglais en juin 1442, comme Saint-Sever et Dax quelques jours plus tard. 
 
Après avoir parcouru tous les champs de bataille de France, c’est donc dans son pays qu’il fait sa dernière campagne. En effet, éprouvé, fatigué, il meurt des suites de ses blessures le 11 janvier 1443 aux quartiers d’hiver de Montauban. 
 
  
  
  
Il est inhumé en l'abbaye de la Maison-Dieu, à Montmorillon. Mais son tombeau, orné d'un gisant le représentant en armure de guerre, a été saccagé, puis caché, et enfin disparu à la Révolution, avant d’être remplacé par une dalle érigée en 1838. 
il laisse, dit on, les seigneuries de Vignolles et Cazaubon, situées à Préchacq, à sa sœur, qui épouse Menoton de Cauna vers 1480.  
 
  

_________________
On peut rire de tout, oui, mais pas avec n’importe qui.


Revenir en haut
t vignol
Tytanesque
Tytanesque

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2008
Messages: 5 667
Localisation: mars
Date de naissance: 20/06/1968
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 12 614
Moyenne de Renaudot(s): 2,23

MessagePosté le: Ven 2 Avr - 12:26 (2010)    Sujet du message: LES DIFFERENTS BLASONS QU'ON TROUVE EN LOUDUNAIS Répondre en citant




_________________
On peut rire de tout, oui, mais pas avec n’importe qui.


Revenir en haut
FILOU86
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2007
Messages: 4 693
Localisation: LES TROIS MOUTIERS (86)
Date de naissance: 31/07/1962
Masculin Lion (24juil-23aoû)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 8 218
Moyenne de Renaudot(s): 1,75

MessagePosté le: Sam 3 Avr - 22:07 (2010)    Sujet du message: LES DIFFERENTS BLASONS QU'ON TROUVE EN LOUDUNAIS Répondre en citant

Pas mal Thierry cette recherche. Donc tu serais un Monsieur DE dis donc. Wink
_________________
Vivre à Loudun, c'est hyper bien !!


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN
t vignol
Tytanesque
Tytanesque

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2008
Messages: 5 667
Localisation: mars
Date de naissance: 20/06/1968
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 12 614
Moyenne de Renaudot(s): 2,23

MessagePosté le: Mar 6 Avr - 07:45 (2010)    Sujet du message: LES DIFFERENTS BLASONS QU'ON TROUVE EN LOUDUNAIS Répondre en citant

de bonheur le matin
_________________
On peut rire de tout, oui, mais pas avec n’importe qui.


Revenir en haut
claude
C"est un début !
C

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2009
Messages: 271
Localisation: loudun
Date de naissance: 10/11/1942
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 1 046
Moyenne de Renaudot(s): 3,86

MessagePosté le: Mer 14 Avr - 17:15 (2010)    Sujet du message: LES DIFFERENTS BLASONS QU'ON TROUVE EN LOUDUNAIS Répondre en citant

Quel personnage ce la Hire et quelle époque héroïque et cruelle pour la population où gloire et banditisme se cotoient.
Il n'empêche, les puissants se sont toujours servis de "mercenaires" comme la Hire et de nos jours, qu'est-ce qui a changé ? Mercenaires au Congo (Bob Denard) ou en Irak ou ... ailleurs. Rien de nouveau donc ! Et puis, il y a toujours 2 côtés, 2 faces à toutes chose et ce principe s'applique aussi aux hommes.

Autre compagnon fameux de Jeanne d'Arc, Gilles de Rais, encore plus atroce que la Hire et qui lui fut pendu pour faits bien plus graves.
_________________
Sème une pensée et tu récoltes un acte
Sème un acte et tu récoltes une habitude
Sème une habitude et tu récoltes un caractère
Sème un caractère et tu récoltes une destinée.
(pensée hindoue)


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:06 (2017)    Sujet du message: LES DIFFERENTS BLASONS QU'ON TROUVE EN LOUDUNAIS

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    BIEN VIVRE EN LOUDUNAIS Index du Forum -> LOUDUN et ses proches environs -> LA REGION AUTOUR DU LOUDUNAIS Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème subSilver modifié par Caro