BIEN VIVRE EN LOUDUNAIS Index du Forum BIEN VIVRE EN LOUDUNAIS
LE FORUM DU BIEN VIVRE EN LOUDUNAIS
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

l'année 1711 dans la région de Loudun.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    BIEN VIVRE EN LOUDUNAIS Index du Forum -> LOUDUN et ses proches environs -> LA REGION AUTOUR DU LOUDUNAIS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
claude
C"est un début !
C

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2009
Messages: 271
Localisation: loudun
Date de naissance: 10/11/1942
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 1 046
Moyenne de Renaudot(s): 3,86

MessagePosté le: Dim 13 Mar - 17:05 (2011)    Sujet du message: l'année 1711 dans la région de Loudun. Répondre en citant

Bien sûr, sans commune mesure avec la catastrophe présente au Japon.
la terre tremble à Loudun en 1711.
Une suite de phénomènes météorologiques catastrophiques eurent lieu dans la région de Loudun en 1711.

L'année commence par des pluies exceptionnelles qui provoquent en février des inondations désastreuses en Anjou et Touraine.

La tendance s'inverse : "il n'est pas tombé une goutte de pluye pendant les mois de mai, juin, juillet, août, septembre en sorte que tout a souffert".
 
Le 10 décembre, un ouragan d'une violence inouïe décapite en Poitou les clochers, de nombreuses toitures sont arrachées, des forêts entières sont déracinées.


Mais quelques semaines plus tôt, le 6 octobre 1711, un tremblement de terre sème la panique à Loudun et dans la région environnante.
Le conseiller du roi, le sieur Gueniveau écrira "hier sur les sept heures et demye du soir, il a fait en cette ville un sy grand tramblement de terre que tous les habitants depuis les plus grands jusqu'au plus petits en ont pensé mourir de poeur.Ce tramblement a fait par plusieurs fois dont deux ont estez furieux qui ont duré le temps d'un demy quart d'heure. On croiroit que touttes les maisons tomboient les unes sur les autres. Il ny en a poinct dou il nayt tombé des pierres et plusieurs cheminée ; et mesme beaucoup de personnes sont blessée par les pierres qui ont tombé sur eux.
Beaucoup de personnes ont abandonné leurs maisons et ont sorty la ville jusqu'au jour. Je ne scaurois à présent vous dire le mal que cela a fait mais il est grand. Je croy qu'il y a plusieurs personnes qui sont mortes et d'autres qui en moureront de poeur ..."
.







On pourra lire dans les délibérations du Conseil de ville de Loudun du 28-11-1711 que parmi les édifices publics, le corps de garde du portail Chaussée, le portail de la porte du Martray et son corps de garde, sont en partie renversés et mis dans un tel état de ruine que les habitants les plus proches doivent quitter leurs habitations, craignant "la chute entière des porteaux".
Le séisme poursuit ses dommages à Moncontour, Saint-Jouin-de-Marnes, le long de la Loire vers le Nord, à Saumur, à Varennes-sous-Montsoreau, à Saint-Martin de Candes, à Tours où il n'y a pas de dommage.


Texte écrit à partir d'un ancien article de journal ou livre d'histoire locale indéterminé.

_________________
Sème une pensée et tu récoltes un acte
Sème un acte et tu récoltes une habitude
Sème une habitude et tu récoltes un caractère
Sème un caractère et tu récoltes une destinée.
(pensée hindoue)


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 13 Mar - 17:05 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
pictavius
Ptit nouveau
Ptit nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2012
Messages: 108
Localisation: Ile de France
Date de naissance: 30/12/1952
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 681
Moyenne de Renaudot(s): 6,31

MessagePosté le: Dim 30 Sep - 23:01 (2012)    Sujet du message: Le tremblement de dire dit de Loudun du 6 octobre 1711 Répondre en citant

La terre a tremblé à Loudun le 6 octobre 1711, les secousses ont été ressenties jusqu'à Paris !


Quand on écrit tremblement de terre au clavier à partir d'un moteur de recherche, on voit apparaître les propositions comme : au Japon, à Lisbonne, à San-Francisco.


Et si on écrit : le tremblement de terre de 1
Apparaît alors des années comme 1755 (Lisbonne) et 1663 (Canada). Le séisme de Lisbonne est certainement celui où l'on trouve les plus de littérature.

Nous trouvons dans l'histoire du Loudunais quelques séismes, cela n'a jamais été des catastrophes comme à Lisbonne, le tremblement de terre de 1711, dont l'épicentre est près de Loudun a quand même une
intensité de 7. Sachant que toujours dans la région, nous avons en 1708, un séisme d'intensité 6 ou 7 et en 1098 (4 octobre) un séisme d'intensité 6.


Le tremblement de terre du 6 octobre 1711 a été étudié à partir de documents d'archives, mais aussi sur le terrain (des géologues ....).
Un document de 43 pages du Commissariat à l’Énergie Atomique est disponible sur :

http://www.brgm.fr/Rapport?code=86-SGN-048-GEG

L'étude géologique du Loudunais :
http://ficheinfoterre.brgm.fr/Notices/0513N.pdf

Sachant que des failles ont été répertoriées dans le département :
  • la faille de Montreuil-Bellay,
  • la faille du Loudunais,
  • la faille de la Marche,
  • la faille du Mirebeau,
-
www.poitou-charentes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/seisme_Vienne_cle0f93c1.pdf


Qu’est-ce qu’une faille : Document d’information sur le risque sismique à destination des médias
Page 33 : les failles --- Page 106 : carte de France, les séismes destructeurs, Loudun 1711...
http://www.irma-grenoble.com/PDF/mallettes/sismique/dossier_BRGM_1.pdf


En matière de sismicité, le site de référence est : 
http://www.sisfrance.net/            Exclamation

Où l'on trouve énormément de données, dont des données historiques par départements et par villes
A partir de la carte de France, dont le département de la Vienne et la ville de Loudun :
http://www.sisfrance.net/donnees_resultat.asp?LST=true&AN0=&AN9=&am…

Et à partir de la ligne : 6  Octobre  1711 - 19 h :
http://www.sisfrance.net/fiche_synthetique.asp?numevt=860004

A partir de la page précédente, cliquer sur la Carte d'isoséistes et aussi Bibliographie :
http://www.sisfrance.net/fiche_biblio.asp?NUMEVT=860004

Dans la colonne référence des liens vers les documents d'archives.

Dont par exemple le registre paroissial de Verrue, celui de Moncontour et celui de Ranton.
Il faut savoir que ces registres paroissiaux, tenus par les curés des paroisses, obligatoires à partir de l'ordonnance de Villers-Cotterêts (1539), mentionnent les acte de naissances (dès 1539), de mariages et de décès (mais plus tard),
avec parfois des notes sur la vie de la paroisse, cela dépend des curés. Celui de Verrue n'est pas avare en notes. Le curé de Mouterre-Silly consacre une page à l'hiver de 1709.


Tremblement de terre du 6 octobre 1711 dans le Loudunais - Dans les registres paroissiaux de Ranton, Verrue et Moncontour

Ranton :
Le curé de Ranton mentionne ce tremblement de terre dans le registre de la paroisse.
L'acte qui suit est du jeudi dix décembre 1711, une tempête qui fit pas mal de dégâts, certainement à cause du tremblement de terre, les bâtiments ayant été fragilisés.

Registre de Ranton BMS - 1703-1712 :
nota
Au commencement du mois d'octobre de la
présente année, il est arrivé de très grands
tremblements de terre qui ont jeté à terre
quantité d'édifices et surtout toutes les cheminées.

Le jeudy dix décembre, il est arrivé une
grande tempête qui a duré toute la nuit du
9 au 10, le fort de l'orage a été le jeudy, sur les 9 heures
du matin, qu'il a jeté à terre une très grande quantité
de maisons et clochers, et nommément celuy des Messieurs
de St Laon de Thouars, de Mouterre, l'église
de Montbrun, et bien d'autres aux environs de Ranton.
Le clocher de St Laon sur Dive







Source du document registre de Ranton aux Archives de la vienne :
http://www.archives-vienne.cg86.fr/639-les-registres-paroissiaux.htm
L'acte est page 87 de BMS - 1703-1712

Sur le site sisfrance, l'acte est ici :
http://www.sisfrance.net/fiche_scan.asp?numevt=860004&chrono=9639


Verrue - Tremblement de terre - 6 octobre 1711
Sur le site sisfrance, l'acte est ici :
http://www.sisfrance.net/fiche_scan.asp?numevt=860004&chrono=10230

Aux archives de la Vienne, registre de Verrue - BMS - 1701-1715 - Collection communale - page 66
http://www.archives-vienne.cg86.fr/639-les-registres-paroissiaux.htm



Moncontour 6  Octobre  1711 :

Sur le site sisfrance, l'acte est ici :
http://www.sisfrance.net/fiche_scan.asp?numevt=860004&chrono=5093
La transcription de l'acte : à partir du lien précédent cliquer sur image suivante



Le séisme de 1711 est aussi mentionné dans des registres paroissiaux dans des régions autres que le Loudunias :
Cernay :
http://www.sisfrance.net/fiche_scan.asp?numevt=860004&chrono=5087
Transcription : cliquer sur image suivante

Poitiers (paroisse Saint-Didier) :
http://www.sisfrance.net/fiche_scan.asp?numevt=860004&chrono=9722
Transcription : cliquer sur image suivante

Et surtout dans la Sarthe, comme à Arconnay :
http://www.sisfrance.net/fiche_scan.asp?numevt=860004&chrono=10322


La source des document ci-dessus étant la bibliographie du séisme du 6 octobre 1711 à 19 heures, dans le Loudunois, bibliographie très riche, que l'on liste ici :
http://www.sisfrance.net/fiche_biblio.asp?NUMEVT=860004
Dans la colonne référence, cliquez sur un nom de document.


Autre tremblement de terre cette fois en 1715, registre de Verrue :
http://www.archives-vienne.cg86.fr/639-les-registres-paroissiaux.htm
BMS 1701-1715 - collection communale - page 96
Verrue - Tremblement de terre - 11 mai 1715



Le séisme est noté ici (pas de photo de l'acte sur sisfrance ?) :
Loudun le 11 mai 1715 à 23 heures
http://www.sisfrance.net/fiche_biblio.asp?NUMEVT=860051

Et en 1708, toujours à Verrue.
Registre de Verrue, le 13 mars 1708
Nota
que le treizième jour de mars 1708, à cinq heures du
matin, un rude tremblement de terre se fit sentir dans
toutes ces contrées, lequel est arrivé quatre ans et un jour
après celuy qui se fit en 1704, le onzième de mars.
-

http://www.sisfrance.net/fiche_scan.asp?numevt=440007&chrono=10230



LES SÉISMES DANS LES TEMPS LES PLUS RECULÉS :

Séisme de 1083, par exemple. Loudun le 21 mars 1083 à 16 heures
http://www.sisfrance.net/fiche_biblio.asp?NUMEVT=490005

Bien sûr en 1083 les registres paroissiaux n'existaient pas, mais cette époque nous a laissé des documents que l'on appelle "chroniques", pour notre région on a par exemple :
La chronique de Maillezais ou chronique de Saint-Maixent
Les chroniques de Grégoire de Tours, etc...

http://www.histoirepassion.eu/spip.php?article1236
l'original est dans Chroniques des églises d'Anjou (en latin) :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k202275v.image.r=anjou.f390.langFR

On a plus tard les Chroniques de Froissart (1322 à 1400) sur la période guerre de Cent-Ans, ainsi que les Chroniques de Bertrand Du Guesclin et autres capitaines de cette époque,
où est relatée l'histoire de notre région à travers les batailles avec les anglais. S'il y a eu un tremblement de terre, souvent c'est mentionné.
Exemple de chronique : Chronique de Bertrand Du Guesclin, avec recherche sur Moncontour (On est en 1372, ne pas confondre avec la bataille de 1569).
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1120593.r=moncontour.langFR



Les séismes sont aussi notés dans les livres de raison.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Livre_de_raison
Aux Archives Nationales, une liste de livres de raison, la Vienne page 124 du fichier pdf (attention tous les livres de raisons ou équivalents ne sont pas cités ici) :
http://www.archivesnationales.culture.gouv.fr/chan/chan/AP-pdf/Livres-de-ra…

Exemples de livre de raison, dans le loudunais ou alentours :
Journal des principalles affaires de ma famille, par Eusèbe RENAUDOT (1646-1680) :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b9061425g/f1

Qui est Eusèbe RENAUDOT :
http://jcraymond.free.fr/Celebrites/R/Renaudot/RenaudotEusebe.php


Un livre de raison dans le Richelais, présenté ici, à la page 438 est noté ce que l'on cultivait dans cette région :
Bulletin - Amis du vieux Chinon - Livre de raison de François Bédard (1609-1692)
La vie rurale dans le Richelais au 17e siècle

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5830273b/f24

Un livre de raison d'un serrurier de Saumur, Simon Mandin (1742-1806), originaire des Essards (Vendée), et son tour de france qui a duré 9 ans :
Société des lettres, sciences et arts du Saumurois

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k124624t/f141


----------------

Les sources documentaires :

Épidémies à Poitiers et dans le Centre-Ouest à la fin du Moyen Age - Par Robert Favreau (professeur à l'Université de Poitiers) :
Où l'auteur explique comment et où chercher (où obtenir des détails, des vrais événements, etc...)
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bec_0373-6237_1967_n…
On peut avoir une catastrophe (séisme, épidémie, etc...) dont la date est inexacte, ou le lieu est inexact, etc... C'est le travail de l'historien de ... Etc...

-----------------


Revenons aux tremblements de terre dans la région :

Six pages Éphémérides météorologiques, astronomiques et sismiques du 13e siècle au 19e siècle :
http://www.histoirepassion.eu/spip.php?article427


Un autre tremblement de terre connu dans la région, celui de 1593 dont l'épicentre est à Angers.
http://www.sisfrance.net/fiche_synthetique.asp?numevt=370006
Bibliographie : http://www.sisfrance.net/fiche_biblio.asp?NUMEVT=370006


On lit parfois 1593 : le séisme de Chinon, mais c'est une erreur, il est connu à Chinon à cause d'une inscription dans l'ancienne église Saint Jacques de Chinon :
Le 8 avril 1593, à 9 heures du soir
Par permission de Dieu, la terre trembla


http://www.sisfrance.net/fiche_scan.asp?numevt=370006&chrono=9257
et :
http://www.sisfrance.net/fiche_scan.asp?numevt=370006&chrono=4841

Ne pas oubliez de cliquez sur page suivante pour avoir la suite des textes.



Bulletin - Amis du vieux Chinon - 1924
Un tremblement de terre à Chinon en 1593 - Henri Grimaud - Ici l'inscription sur la pierre est lisible :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5789783c/f000065.tableDesMatieres


Bulletin de la Société archéologique de Touraine - 1909
Un tremblement de terre en touraine en 1593 par M Grimaud

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k55341775/f180


L'église Saint-Jacques n'existe plus (vendue en 1793 à Pierre Blandin, pour 2.160 livres) :
Un monument chinonais disparu : l'église Saint-Jacques

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k58281981/f000014.tableDesMatieres
A la page 431, l'inscription redessinée :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k58281981/f25.image



Des tremblements de terre récents :
Bulletin de la Société des amis du Vieux Chinon - 1976

Richelieu en 1975 : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k57897552/f114.image.r=tremblement.lan…


Récents tremblements de terre en Touraine, par Raymond Mauny
Bulletin de la Société des amis du Vieux Chinon - 1987

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k58301322/f53.image.r=tremblement.lang…

Réévaluation du problème des tremblements de terre en Touraine, par Raymond Mauny, avec un historique des séisme de la région et une bibliographie à la fin de l'article :
Bulletin de la Société des amis du Vieux Chinon - 1985

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5788969g/f000101.tableDesMatieres



Les tremblements de terre en Touraine - Henri Grimaud
Bulletin de la Société archéologique de Touraine - 1909

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k55341775/f180.image.r=tremblement.lan…


Bulletin de la Société des amis du Vieux Chinon - 1973
Tremblements de terre en Touraine - Raymond Mauny, avec bibliographie à la fin

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5828208z/f59.image.r=tremblement.lang…


Les Bulletin de la Société des amis du Vieux Chinon, chercher : séisme ou tremblement
http://www.histoire-a-la-carte.fr/vieux-chinon/index-par-sujets-2/


Notons aussi par C. Liot, "tremblement de terre à Tours en 1579"
Bulletin de la Société archéologique de Touraine, 1964 page 48 à 50

http://www.societearcheotouraine.eu/5/Accueil_.html
Certains bulletins et mémoires sont sur Gallica, celui de 1964 n'y est pas.


Bulletin historique et monumental de l'Anjou - 1868
Phénomènes physiques en Anjou - Les tremblements de terre (582-1866)

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k415299j/f98
Page 115, mention du tremblement de terre de 1593 dans les archives de Saumur
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k415299j/f135.image



Dans les Deux-Sèvres, près de Loudun, Thouars le 27 Octobre 1658
REGISTRE PAROISSIAL DE THOUARS (PAROISSE ST-LAON) - BMS 1656-1670    
 
http://www.sisfrance.net/fiche_scan.asp?numevt=790033&chrono=10724


Maine et Loire - Saumur, le 12  Février  1808
Dans JOURNAL HEBDOMADAIRE DU DEPARTEMENT DU PUY-DE-DOME du 24 février 1808, document original pas trouvé.

http://www.sisfrance.net/fiche_biblio.asp?NUMEVT=490102

Sur le séisme poitevin de 1749 - J.Vogt - Norois - 1987
Tremblement de terre du 11 octobre 1749 en Poitou et en Touraine

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/noroi_0029-182x_1987…


On trouvera des tremblements de terre dans toute la France, avec les mêmes types de sources que ci-dessus, souvent dans des inventaires tels que :
Inventaire sommaire des Archives départementales antérieures à 1790 - Indre-et-Loire - Archives civiles - Série E - Supplément (1906)

http://archive.org/details/inventairesosupe01archuoft
Chapitre MÉTÉOROLOGIE, ÉPIDÉMIES, RÉCOLTES : page 34
Il y a les séismes, mais aussi la Loire sous la glace, et aussi les loups, dont enfants dévorés ....
On parle de tremblement de terre plus loin, chercher tremblement dans le fichier pdf que l'on peut télécharger. On peut aussi chercher loup...
Quand on parle de loup, on pense aux Cévennes (Gévaudan) et aux régions accidentées, le Poitou, dont la Vienne était une des région de France où le loup s'est implanté en grand nombre :
les brandes = cachettes à loup - Défrichement tardif par rapport aux régions voisines ... etc...

Le loup dans la Vienne, histoire et légende, Racinoux Lucien :
http://www.lepicton.com/sommaire01A.php?ret=1&num=145

Brandes du Poitou… cachettes à loups - Peuchaire Jean (Granger Michel) 
http://www.lepicton.com/sommaire01A.php?ret=1&num=53

Les brandes du Poitou, trésors de nature et d’histoire, Adélaïde LIOT, une belle photo :
http://www.lepicton.com/articles/193-22.pdf

Sur wikipédia, et le Limousin, on lit :
Les derniers loups de France s'abritent, outre le plateau de Langres, dans une zone allant approximativement de Montmorillon au nord à Sarlat-la-Canéda au sud, et de Limoges à l'est à Angoulême à l'ouest.




Séisme du 5 avril 2001 au sud-est de Niort (page 60) :
http://www.franceseisme.fr/donnees/publi/2000-2002/OBS_SISMO_2000-02ebook.p…


---------------------------

Dans les catastrophes naturelles proches des séismes, nous avons les tsunamis.
Vous me direz, oui mais dans le loudunais !!!
Mais si la plupart des tsunamis se passent dans les océans, l'histoire nous montre des tsunamis dans des lacs.
Exemple le lac Léman en 563
Oui mais, le lac de Moncontour, le lac de Guesnes, le lac (pardon, l'étang) des Trois-Moutiers, ce n'est pas le lac de Genève...

http://archives.24heures.ch/vaud-regions/actu/tsunami-retourne-leman-563-20…

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tauredunum


Allez Savoir - N° 33 - Octobre 2005
Un tsunami toujours en Suisse, à Schwyz en 1806

http://www.unil.ch/webdav/site/igar/shared/medias/2005.10.06_Allez_savoir.p…

Autre exemple de tsunami dans un lac, au Canada - Lac Troitsa, le 6 octobre 1998
http://atlas.nrcan.gc.ca/site/francais/maps/environment/naturalhazards/tsun…

----------------------------


Quand on vit dans le Nord ou sur Paris, bref ailleurs que dans le Sud-Est, on pense que la Méditerranée, c'est une mer tranquille.
Cependant il y a eu un raz de marée dévastateur le 21 juillet 365

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/mefr_0223-5102_1984_…

Et il n'y a pas très longtemps en 1986 à Beauduc en Camargue, bon si sur le net on cherche :
raz de marée beauduc
Tsunami Beauduc
On peut rajouter 1986 à la recherche
On a pas mal de documents et des vidéos. Attention faut bien connaître l'endroit dont pourquoi on parle d'ici et pas d'ailleurs... Pas loin il y a Piémançon, aussi très fréquenté.
Il est cité page 8 : http://www.astrosurf.com/iris-astro/conference/CONF0905.pdf
Il y a eu deux victimes...


Sud Ouest - Un système d'alerte au tsunami pour l'Atlantique - 20 mars 2011
http://www.sudouest.fr/2011/03/20/un-systeme-d-alerte-au-tsunami-pour-l-atl…

Sud Ouest - Le risque de tsunami en Méditerranée sera bientôt sous surveillance - 18 mars 2011
http://www.sudouest.fr/2011/03/18/le-risque-de-tsunami-en-mediterranee-sera…

La Provence - La peur du tsunami en Méditerranée - 9 juillet 2011
http://www.laprovence.com/article/multimedia

Émission sur RCF Pays d'Aude
RCF11 - Sur les pas du Sénateur - L'alerte aux tsunamis en Méditerranée - 22 décembre 2010

http://podcast.rcf.fr/emission/152236/152719

---------------


Ouvrages divers, on retrouve les mêmes auteurs.

Liste chronologique des tremblements de terre, celui de 1711 est noté situé vers Paris, celui de 1083, vers Angers, la source étant la chronique de Saint-Maixent (chronique de Maillezais) :
Mémoire sur les tremblements de terre ressentis en France, en Belgique et en Hollande depuis le quatrième siècle ... jusqu'à nos jours
Alexis Perrey - 1845

http://books.google.fr/books?id=mI8_AAAAcAAJ&hl=fr&pg=PA1#v=onepage…


Histoire et sismologie - Les Tremblements de terre en France - J. Vogt - 1982
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/geo_0003-4010_1982_n…

Le tremblement de terre du 25 mars 1588 aux confins de l'Anjou et de la Bretagne - J.Vogt - Norois - 1986
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/noroi_0029-182x_1986…

Les tremblements de terre du Massif Armoricain - Marcel Gautier (Norois) - 1975
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/noroi_0029-182x_1975…

Les tremblements de terre en France - Vogt (J.) et coll. (1979)
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rga_0035-1121_1980_n…

Théories d'auteurs anciens sur les tremblements de terre - Chatelain Louis - 1909

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/mefr_0223-4874_1909_…


Histoire et étude des séismes - Jean-Clément Martin , Odette Limasset , Jean-Claude Limasset - 1992
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/abpo_0399-0826_1992_…


Les hommes de l'Antiquité face aux séismes - Lancel Serge - 2005
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/crai_0065-0536_2005_…


Les séismes en Europe occidentale de 394 à 1259 - Nouveau catalogue critique - Kupper Jean-Louis - Alexandre (Pierre) - 1993
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rbph_0035-0818_1993_…
Va avec :
http://emidius.eu/AHEAD/main/popup_pdf_eq.php?rn=11749.020


-----------------

Site du BRGM (chercher des auteurs comme Vogt, ou séisme(s)
http://www.brgm.fr/

Les tremblements de terre en France - Mémoire du B.R.G.M. n° 96, 1979 - I. Vogt
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/noroi_0029-182x_1980…

N° 20 d'avril 2008
http://www.brgm.fr/dcenewsFile?ID=627


contribution à l'étude néotectonique de l'Anjou méridional dans la région de Chemillé (Maine et Loire)
http://www.brgm.fr/Rapport?code=86-SGN-489-GEG

-----------------------


On peut lire quelques pages de :
Grégory Quenet - Les tremblements de terre aux 17e et 18e siècles - 2005
En cherchant 1711 et Loudun :
http://books.google.fr/books?id=B4BuVcMTXo4C&printsec=frontcover&hl…



Le tremblement de terre de Bordeaux du 10 août 1759 vu par un compagnon vitrier - Grégory Quenet
http://www.cairn.info/revue-hypotheses-1999-1-page-39.htm
ou :
http://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=HYP_991_0039




Le phénomène sismique en Deux-Sèvres
http://www.poitou-charentes.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/seisme_De…



Les Séismes En Europe Occidentale De 394 A 1259 - Pierre Alexandre
Attention il y a 270 pages
http://seismologie.oma.be/dir1600/pdf/Les_Seismes_en_Europe_occidentale_de_…


Émissions de radio :

France Inter - La Tête au Carré - Les Tremblements de terre - jeudi 12 avril 2012
http://www.franceinter.fr/emission-la-tete-au-carre-les-tremblements-de-ter…
Il y a eu aussi une émission le mercredi 20 janvier 2010

France Inter - La Tête au Carré - Tremblements de terre avec le professeur de sismologie Barbara Romanowicz - 04 octobre 2011
http://www.franceinter.fr/emission-la-tete-au-carre-1-tremblements-de-terre…


Franck Ferrand - Au cœur de l'Histoire - Le tremblement de terre de Lisbonne - Émission du 30 avril 2012
http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/Au-coeur-de-l-histoire/Sons/L-I…

1er novembre 1755 à 9 h 40 du matin, Lisbonne
http://fr.wikipedia.org/wiki/Tremblement_de_terre_de_Lisbonne



LE RISQUE SISMIQUE dans la vienne, déclaré "aléa faible" et "aléa modéré"
http://www.vienne.gouv.fr/uploads/ss3iCms/docs/risque-sismique.pdf


Bon, on peut dormir tranquille....
_________________
il n'y a pas des hiérarchies il n'y a que des differences


Revenir en haut
pictavius
Ptit nouveau
Ptit nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2012
Messages: 108
Localisation: Ile de France
Date de naissance: 30/12/1952
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 681
Moyenne de Renaudot(s): 6,31

MessagePosté le: Mer 3 Oct - 23:41 (2012)    Sujet du message: Reconstitution d'un tremblement de terre dans la Vienne Répondre en citant

Reconstitution d'un tremblement de terre 300 ans plus tard, à Vendeuvre du Poitou, dans la Vienne.

Le terme reconstitution n'est peut-être pas approprié, mais les recherches effectuées sur ce tremblement de terre sont très intéressantes.
Le séisme est le 11 mars 1704


Les documents :
 - Note du curé de Vendeuvre du Poitou dans le registre paroissial, en particulier l'église en partie détruite.
 - Notes dans des registres paroissiaux de paroisses avoisinantes, souvent notes très brêves. Notes dans des livres de raison...
 - Etat de l'église avant 1704 : il a été fait une sorte d'inventaire par l'évêché... Voir documents suivants.

L'analyse a été faite par :
- Le Groupe APS - Association pour l'identification et l'étude des pathologies d'origine sismique dans le bâti ancien
- Agnès Levret, sismologue (du groupe APS)
- Grégory Quenet et son ouvrage sur les tremblements de terre, où il consacre quelques pages à cette étude.

Bien sûr ce tremblement de terre est consigné sur le site sysfrance

Traces du séisme de 1704 sur le bâti de la région de Vendeuvre-de-Poitou par Alain Rideaud, Agnès Levret - Lundi 16 septembre 2002
http://www.geoter.fr/APS/articles/article15.html


Les tremblements de terre aux XVIIe et XVIIIe siècles: la naissance d'un risque  Par Grégory Quenet
Page 100, les pages 104 et 105 ne sont pas consultables
http://books.google.fr/books?id=B4BuVcMTXo4C&lpg=PP1&hl=fr&pg=P…
Page 102 : dessin de l'église de Vendeuvre


Le séisme de 1704 dans la base sysfrance :
http://www.sisfrance.net/donnees_resultat.asp?LST=true&AN0=&AN9=&am…

La transcription de la note du curé Pigouillet :
http://www.sisfrance.net/fiche_scan.asp?numevt=370008&chrono=6416

La note du curé, l'original (en cliquant sur image suivante on a aussi une transcription) :
http://www.sisfrance.net/fiche_scan.asp?numevt=370008&chrono=10234

La bibliographie sur ce séisme :
http://www.sisfrance.net/fiche_biblio.asp?NUMEVT=370008

Le curé de Verrue
http://www.sisfrance.net/fiche_scan.asp?numevt=370008&chrono=10230

Le curé de Bonnes
http://www.sisfrance.net/fiche_scan.asp?numevt=370008&chrono=10235

Le curé de Andillé
http://www.sisfrance.net/fiche_scan.asp?numevt=370008&chrono=10231

L'église n'a pas retrouvé son clocher :
http://images-01.delcampe-static.net/img_large/auction/000/058/301/748_001.…

Agnès Levret est sismologue
http://www.geoter.fr/APS/articles/presentation_APS_rev2.pdf

Les tremblements de terre et la reconnaissance de leurs effets sur le bâti ancien - Agnès Levret - Georgia Poursoulis
37 pages
http://www.geoter.fr/APS/articles/mom-agnes.pdf

Traces du séisme de Provence sur Vernegues
64 pages
http://www.seisme-1909-provence.fr/IMG/pdf/Microsoft_PowerPoint__presentati…
Vernegues : 11 juin 1909
_________________
il n'y a pas des hiérarchies il n'y a que des differences


Revenir en haut
pictavius
Ptit nouveau
Ptit nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2012
Messages: 108
Localisation: Ile de France
Date de naissance: 30/12/1952
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 681
Moyenne de Renaudot(s): 6,31

MessagePosté le: Sam 13 Oct - 22:04 (2012)    Sujet du message: L'hiver de 1709 à Mouterre Silly Répondre en citant

L'HIVER DE 1709 - REGISTRE PAROISSIAL DE MOUTERRE- SILLY


Le cercle Généalogique Poitevin propose sur son site des listes détaillées de séismes, d'épidémies, intempéries, inondations, de famines, mer et rivières gelées, etc...
Il y a plusieurs pages (c'est par siècles) : Le Climat en Poitou
http://www.herage.org/histoire_climat1.htm


Hiver 1709 à Mouterre-Silly - Registre paroissial de Mouterre-Silly - 4 pages par le curé de la paroisse.
http://www.archives-vienne.cg86.fr/639-les-registres-paroissiaux.htm
BMS - 1703-1715 - Pages 46, 47, 48

Remarques extraordinaires sur la présente année 1709
Page 46
De temps immémorial on a vécu un froid si extraordinaire que celuy de la présente année 1709. Il commença le samedi au soir de 5 janvier, le lendemain, jour des rois, il fit un froid extraordinaire.
Le lendemain, jour de la foire de Richelieu le froid fut si grand que le vin glaçait dans le verre auprès du feu. Les ruisseaux furent gelés à porter les chevaux. Le mardy le froid augmenta et le sang
précieux gela à Claunay où je dis la messe, il tomba de la neige la nuit du mardy au mercredy qui bien loin de diminuer le froid ne fit que l'augmenter et dura toujours en s'augmentant jusqu'au 23 du même mois de janvier.
Pendant tout ce temps, je veux dire depuis le 5 jusqu'au 23, le froid fut si é pouvantable que le vin gela dans les celliers et même dans plusieurs caves de Loudun, le pain gelait attaché dans la cheminée, il dégelait du côté
du feu et gelait de l'autre. Il fallait avoir des fers chaux pour tirer du vin et il gelait en sortant du bussart. On trouvait les oiseaux, particulièrement les pinsons, morts dans les chemins, dans les maisons les pigeons entraient
en foule dans les chambres et venaient mourir auprès du feu. La neige demeura sur la terre pendant tout ce temps là, mais il faisait un vent de bise si grand qu'il faisait voler la neige des maisons et des lieux auts dans les
 lieux bas qui auraient conservé les blés sans
Page 47, gauche
l'accident que je diray dans la suite. Le bois des vignes gela entièrement et d'une telle manière que le peu qui avait resté et qui avait été conservé soubs la neige produit quelque chose à la vérité, mais il vient ensuite des
 brouillards au mois de juillet qui perdirent ce qui avait resté de sorte que dans la dixme et dans les clos de Mouterre dépendant de la cure il n'y a eu qu'une buse de très méchant vin. Les vignes ont cependant poussé du
 pied et nous promettent demie vinée l'année prochaine. Tous les noyers sont morts, excepté une petite quantité de petits qui paraissaient vifs. Les deux tiers des arbres de toutes les espèces sont morts et ne poussent que un peu du pied.
Les froments dans les hauts lieux comme Beaussay, Preuilly, Brou, Jalnay de cette paroisse, et aussi des autres lieux dans les autres paroisses ont entièrement gelé parce que la neige avait été poussée par le vent dans les fossés.
 Cependant, après le dégel qui commença le 23 et continua jusqu'au dernier jour de janvier, il paraissait que la racine des blés poussait un petit germe et on espérait encore recueillir du froment, et on commençait à se consoler
des grands froids, croyant en estre quitte et pour moy je le croyais si bien que le dernier du mesme mois qui arriva le jeudy il fit un si beau jour et un temps si agréable que je fis faire mes grennes et mon jardinier qui accomodais
 mes planches estait mis en chemise et mouillait comme à la Saint Jean.
Page 47, droite
Mais on fut bien surpris que le lendemain 1er jour de febvrier que le froid recommença et serra le terre comme auparavant, lequel froid dura jusqu'à la my febvrier qui acheva de geler le racine des blés. Il s'en faut pourtant de
 beaucoup que le second froid ne fust si grand que le premier car le pain ne gela presque pas non plus que le vin, mais comme le dégel avait humecté les racines du blé et que la gelée vint fortement là dessus, il ne s'est pas
cueilli presque de froment dans les hauts lieux.
Les légumes et les (....) des jardins gelèrent entièrement et on avait que des ognons pour se servir qui valaient à Loudun vingt sols le boisseau. (.....) et les labourèrent où ils avaient mis du froment pour y semer de la drogée,
ou baillarge, qu'ils ont acheté 22 sols le boisseau, laquelle baillarge a produit au-delà de l'imagination en sorte que leur cueillette de baillarge leur a valu au moins deux cueillettes de froment.
Un gentilhomme digne de foy m'a dit que dans vingt septiers de baillage qu'il avait semé dans les terres où le froment avait gelé, il en avait cueilli 1000 septiers. Le blé fut fort cher, deux et trois mois après la gelée on vendait
 le froment 55 sols et encore n'en trouvait t-on pas. Mais il vient au mois de mai une déclaration du Roy qui ordonna que on porterait au marché le blé nécessaire, et pour lors les marchés en regorgèrent et il a toujours valu et
 vaut encore à présent 40 sols le boisseau de froment.
Il est à remarquer que dans les bas pays comme à Silly, et dans le marais les froments s'étaient conservés soubs la neige et on espérait en cueillir au moins double semence, mais il vient au mois de
Page 48, gauche
juin, sur la fin, pendant que le froment estait en fleur, car il fleurit fort tard, il vient des gelées le matin et des brouillards qui les perdirent entièrement et il ne devient pas plus gros que de petit seigle et en très petites quantités,
 et qui a beaucoup incommodé les particuliers ne pouvant plus y mettre de baillage.

Le scribe est Lemaye, curé de Mouterre.


Emmanuel LE ROY LADURIE est un spécialiste de l'histoire du climat :
Série de 6 émissions :

http://www.canalacademie.com/idm1060- -Emmanuel-Le-Roy-Ladurie,1060- .html?…

Les 4 émissions sur l'histoire du climat sur France Culture :
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire│09-10?page=1…


Europe 1 - Bienvenue chez Basse - Emmanuel Le Roy Ladurie - Les grands hivers - 23 novembre 2010
http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/Bienvenue-chez-Basse/Sons/Pourq…
Les grands hiver commencent à 94mn 33s. Ammener le curseur à 94:33 où télécharger.

L'hiver de 1709 aurait fait 600 000 morts, sur 20 millions de Français.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Grande_famine_de_1709


L’HISTORIEN DU CLIMAT FACE AUX FAMINES, AUX DISETTES ET AUX RÉVOLUTIONS par Emmanuel LE ROY LADURIE
http://seance-cinq-academies-2011.institut-de-france.fr/discours/2006/le_ro…

Sur l'hiver de 1709 on trouve de multitudes de documents, Roger Drouault ayant écrit : Document inédit sur l'hiver de 1709 en loudunais - 5 août 1888.
Voir plus bas.



ÉPIDÉMIE A MONCONTOUR

Il y a les épidémies dites visibles : le curé écrit que c'est la peste, le choléra, etc., et celles que l'on détecte à la vue du nombre de décédés en une courte période,
comme à Notre-Dame de Moncontour le vendredi 13 octobre 1606.
Enterrement de 24 personnes dont 22 enfants ce jour là ! Le curé parle d'une contagion :
Archives de la Vienne : http://www.archives-vienne.cg86.fr/639-les-registres-paroissiaux.htm

Moncontour - Notre-Dame - Sépultures 1593-1614 - page 8 (droite)

Le vendredi XIII octobre :
   Grégoire Guillot et René Gouault filz de Barthélémy Gouault
   Martin Ragot, troys enfants de Pierre Chauvin
   deulx enfants de Barthélémy Roussière
   III (trois ?) enfants de Mathurin Gouault, sa fille et sa chambrière
   de Vincent Bagou ses deulx filles
   de Martin de Cousty une fille
   de Colas Bourdault une fille
   de chez René Morand sa niepce
   de Mathurin Davi deulx enfants
   de Pierre Espron une fille
   d'Abraham Guillot une fille
   de Jehan Mercier deulx enfants
   de Héli Decousty ung filz

Le dimanche XV octobre
   Andrée Gouault femme de Estienne Freland et le mesme jour fut aussi enterré
   ung des enfants de Mathurin Chauvin.




Roger Drouault (1868-1914) a écrit : Document inédit sur l'hiver de 1709 en loudunais - 5 août 1888.
http://jcraymond.free.fr/Celebrites/D/Drouault/Drouault.php

Remarque : sur le site de Jean claude Raymond, il est dit :
Roger Drouault est né, le 1868-03-06, à Loudun d'après Lerosey et à Poiters d'après le dictionnaire géographique, historique et biographique, édité chez Flammarion.
S'il était né à Poitiers, on ne s'explique pas pourquoi, il aurait consacré une partie de son temps à faire imprimer des textes sur Loudun et le Loudunais. Il est décédé en 1919.


Roger Drouault est bien né à Poitiers, voir son acte de naissance sur le site des Archives de la vienne :
N - 1868 - Page 37 - Haut droit
6 mars 1868
Naissance de Drouault Théophile Octave Roger
Fils de Hippolyte Théophile et de Julie Clarisse Anna Poupard, voyageur de commerce, demeurant à Poitiers.


Quel est le lien avec Loudun ? On le trouve dans le Beauchet-Filleau, page 175 :
http://www03.us.archive.org/stream/dictionnairehist03beau/dictionnairehist0…

DROUAULT — Famille originaire de Coussay-les-Bois (Vienne), où se trouve le village des Drault, jadis Drouault.

Drouault (Théophile-Hippolyte), né à Dangé le 13 novembre 1835. a épousé le 15 octobre 1866 Julie-Clarisse-Anna Poupard,
fille de Simon-Napoléon, et de Julie-Anna Descats, dont :
1° Théophile-Octave-Roger, qui suit ;
2° Jeanne-Anna-Marquerite, mariée à Loudun, le 8 juillet 1896, à Arnault-Adolphe-William Brun, chevalier du Christ de Portugal,


Drouault (Théophile-Octave-Roger), né a Poitiers le 6 mars 1865, membre des Sociétés des Antiquaires de l'Ouest, des Archives du Poitou, etc.,
Entré dans l'administration de l'enregistrement, a été nommé en 1893 receveur a St-Pardoux-la-Rivière (Dordogne) et en 1896 à St-Sulpice-les-Feuilles (Haute-Vienne).
Ayant fait ses études au collège de Loudun, M. Roger Drouault s'est intéressé vivement à l'histoire de cette ville, et a fait de nombreuses recherches dans les archives publiques ou privées pour retrouver les
souvenirs historiques du Loudunais. Il a publié depuis 1888 un grand nombre d'articles historiques dans le Journal de Loudun (Collection Jovy).
Dans le grand ouvrage Paysages et Monuments du Poitou, il a composé l'article concernant le Loudunais avec M. Balleyguier. Ses nombreuses recherches sur le fameux
Théophraste Renaudot l'ont fait nommer par le conseil municipal de Loudun, le 14 mars 1892, secrétaire du Comité de la Statue de Renaudot. Il a publié au sujet de ce personnage : Notes inédites sur la famille de
Théophraste Renaudot (1892, Reversé, St-Maixent) ; Un Philanthrope poitevin (Fontenay-le-Comte, 1893).
En  1894, il a fait paraître un Abrégé des antiquités de Loudun de Louis Trincant (Loudun, Roiffé) ; et en 1895, Recherches sur les établissements hospitaliers du Loudunais (id.).
En outre, plusieurs articles composés par lui ont été insérés dans la Revue du Bas-Poitou, la Revue Poitevine et Saintongeaise, et la Revue du Haut-Poitou (1896).


Son ascendance :

Roger Drouault Fils de Hippolyte Théophile et de Julie Clarisse Anna Poupard, né le 6 mars 1868 à Poitiers

Mariage de Hippolyte Théophile Drouault et de Julie Clarisse Anna Poupard le 15 octobre 1866 à Poitiers.
Page 128 - M-1866 - Poitiers
Hippolyte Théophile Drouault né le 13 mai 1835 à Dangé-Saint-Romain, fils de Hypolite Drouault et de Girault Geneviève, propriétaire.


Registre de Dangé-Saint-Romain, registre 1833-1837, page 51 :
Acte n° 12, du 14 mai 1835, Naissance de Drouault Hypolite Théophile.
Fils de Drouault Hypolite et de Girault Genevièvre, charon à Dangé

Dangé-Saint-Romain, NPMD 1833-1837 - page 44 - 27 avril 1834
Publication de mariage Drouault Hypolite et Girault Geneviève
30 ans, Fils de Pierre Théophile Drouault et de Delaunay Marie Anne, charron à Dangé


Dangé-Saint-Romain,
NMD - 1797 (an VI) - 1800 (an VIII)
Page 74, gauche - Acte n° 38
20 prairial an 7
Mariage de Drouault Pierre Théophile et de Delaunay Marie
Drouault Pierre Théophile, charon à Ingrandes. Né à Coussay les Bois, le 26 02 1773
Fils de François et de + Bertommier Magdeleine

Delaunay Marie Anne, de Dangé
Drouault Isaac Olivier = parent de l'époux

Remarque :
On a le mariage de Drouault Isaac Olivier et Guillon Marie Magdeleine le 3e jour Complémentaire 5 à Dangé
Fils de Drouault André et de Chesneau Rose Marie Elisabeth
Est-ce le parent cité ci-dessus ?
Des sites de généalogie donnent Drouault Isaac Olivier descendant de Drouault François et de Anne Naudet.



Coussay-les-Bois :
A Coussay les Bois il y a un décès de Louise Drouault fille de François et de Bertommier Magdeleine, le 20 11 1773 (4 ans).
Laquelle est née le 6 mai 1770 - BMS 1767-1783 page 28, gauche

11 12 1767 : Naissance de Drouault René (Drault) - page 8 du registre

Le curé écrit Drouault ou Drault : il y a un lieu-dit appelé Draux, les Drouaulx (en 1501, d'après redet) à Coussay.
_________________
il n'y a pas des hiérarchies il n'y a que des differences


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:29 (2017)    Sujet du message: l'année 1711 dans la région de Loudun.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    BIEN VIVRE EN LOUDUNAIS Index du Forum -> LOUDUN et ses proches environs -> LA REGION AUTOUR DU LOUDUNAIS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème subSilver modifié par Caro