BIEN VIVRE EN LOUDUNAIS Index du Forum BIEN VIVRE EN LOUDUNAIS
LE FORUM DU BIEN VIVRE EN LOUDUNAIS
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

COUSSAY - HISTOIRE

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    BIEN VIVRE EN LOUDUNAIS Index du Forum -> LES QUATRE CANTONS -> CANTON DE MONTS SUR GUESNES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
pictavius
Ptit nouveau
Ptit nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2012
Messages: 108
Localisation: Ile de France
Date de naissance: 30/12/1952
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 681
Moyenne de Renaudot(s): 6,31

MessagePosté le: Lun 9 Juil - 17:33 (2012)    Sujet du message: COUSSAY - HISTOIRE Répondre en citant

COUSSAY
 








Coussay, qui géographiquement, fait partie des collines du Bas-Loudunais, bien situé dans le nord du département (à 24 km de Loudun, à 28 de Châtellerault, à 32 de Poitiers), est un village d'origine gallo-romaine.
Ses toponymes à travers l'histoire (villa Cusciacus en 837 ; Curtis de Cussiaco vers 1054 ; Gauterius de Cocai en 1161 ; Prior de Coucay en 1383 ; Saint Paul de Coussay juste avant la Révolution, puis Coussay tout court après) ont tous pour origine le nom du fondateur Cusciacus, ce qui explique également l'appellation quelque peu originale de ses habitants : les Cusciacuciens.



ORIGINE DE LA COMMUNE

Précisons qu'avant la Révolution, cette commune faisait partie de l'archiprêtré de Mirebeau, de la châtellenie, du bailliage et de l'élection de Loudun.
Le prieuré, fondé en 837 par Louis le Débonnaire, et la cure de Saint Paul de Coussay dépendaient de l'abbaye de Cormery (Indre et Loire).
Le fief du prieuré relevait du château de Loudun. En 1543, le prieuré appartenait à Louis du Plessis, seigneur de Richelieu, puis à son frère René du Plessis.
Il passa ensuite aux mains d'un François Bohier, conseiller et aumônier ordinaire du roi Charles IX, évêque de Saint Malo. A sa mort, le prieuré revint à la famille Plessis.





LE CHÂTEAU

La commune est fière, à juste titre, de son château, qui est un exemple intéressant d'une construction de la Renaissance peu remaniée par la suite et qui, par certaines de ses particularités, n'est pas sans rappeler le château de la Jaille, à Sammarçolles.

Appuyé au pavillon d'entrée, se trouve l'arceau de la fontaine qui alimente les douves. Ce petit chef d'œuvre, un des plus gracieux motifs de la Renaissance, a été malheureusement mutilé par la suite.

« Le castel de Coussay », écrit Trincant, « construit par le Cardinal Briçonnet, est bien bâti et le lieu plaisant pour les belles fontaines qui y sont et qui tombent dans les fosses ; il a beaucoup été embelli et enrichi par Monsieur le Cardinal de Richelieu qui y a fait longtemps sa demeure et la meilleure partie de ses études ».
Et il est bien vrai que le château de Coussay jouit encore de l'aura de gloire qui entoure le plus célèbre des prieurs qui l'habitèrent, Armand du Plessis, Cardinal de Richelieu.

L'abbé Lacroix, dans son « Richelieu à Luçon », dit que Richelieu fit de Coussay son « séjour de prédilection et qu'il prit l'habitude d'y venir tous les ans pour se reposer de ses fatigues et se guérir des fièvres contractées dans les palais de Luçon ».
Mais c'est après La mort de Concini, en 1617, et alors qu'il était en disgrâce, qu'il séjourna le plus longtemps à Coussay, s'y livrant « aux travaux de l'esprit ». C'est lors de ce séjour que, s'étant rendu à Loudun pour assister à une procession solennelle de Sainte Croix, il essuya, venant du curé de Saint Pierre du Marché, Urbain Grandier, un affront qu'il n'oublia pas.


CURIOSITÉ

- Mur du cimetière

- Pigeonnier

- Église : Abside de la fin du XIe siècle, porte occidentale de XVe

- Grange du prieuré : Prieuré Saint Paul de Coussay, fondé le 16e jour des calendes de juin 837, par Louis le Débonnaire, dépendant de l'abbaye de Cormery, à qui il fut donné par Foulques Nerra, enrichi par le Cardinal de Richelieu qui s'y retira pour préparer sa carrière politique.
Il fut vendu le 19 février 1791, comme bien national à Pierre Montault, député.

- Moulin des Roches : type chandelier, à proximité existait un autre moulin à tour, détruit en 1820.

- Moulin de la Gloriette, tour en maçonnerie : en 1480, Hostel de Gloriette - en 1573, Gloryette et en 1628, Gloriette.

- Brizay : Porte cochère : en 1136, Alo de Brisai. En 1213, Pétrus de Brisai et en 1458, Brisay.
La Seigneurie de la Roche de Brizay comprenait la forêt de Scévolles, la maison du pressoir qui s'appelait le petit Brisay.

- La Tourderie : Tour de Ry. Jean de Bruzac en fut le Seigneur, ayant épousé en 1480 Jeanne de Ry.

- Fleury : Pilastre - Ancienne Seigneurie en 1535.



Un document dont la source est  : Société Historique du Pays de Loudunois

_________________
il n'y a pas des hiérarchies il n'y a que des differences


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 9 Juil - 17:33 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    BIEN VIVRE EN LOUDUNAIS Index du Forum -> LES QUATRE CANTONS -> CANTON DE MONTS SUR GUESNES Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème subSilver modifié par Caro