BIEN VIVRE EN LOUDUNAIS Index du Forum BIEN VIVRE EN LOUDUNAIS
LE FORUM DU BIEN VIVRE EN LOUDUNAIS
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DERCÉ - HISTOIRE

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    BIEN VIVRE EN LOUDUNAIS Index du Forum -> LES QUATRE CANTONS -> CANTON DE MONTS SUR GUESNES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
pictavius
Ptit nouveau
Ptit nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2012
Messages: 108
Localisation: Ile de France
Date de naissance: 30/12/1952
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
Renaudot(s): 681
Moyenne de Renaudot(s): 6,31

MessagePosté le: Lun 9 Juil - 17:40 (2012)    Sujet du message: DERCÉ - HISTOIRE Répondre en citant

DERCÉ
 






HISTOIRE

La plus ancienne trace de Dercé se trouve dans le cartulaire de Bourgueil :
« in villa que decitur Darciaco, in pago Pictavo, in vicaria Barnisec »
Barnizec était le nom d’une vicairie, l’endroit, aujourd’hui disparu, devait se trouver au nord de Dercé, à proximité d’un cimetière mérovingien.
   - Puis en 1102, on trouve : Ecclesia de Derciaco
   - En 1135 : Guillelmus de Derce
   - En 1478 : Rector de Derceyo
   - Enfin Dercé à la fin du XVIe siècle

Avant la révolution, cette commune faisait partie de l’archiprêtré de Faye-la-Vineuse (Indre et Loire), du comté de la Chapelle Belloin (uni au duché de Richelieu) et de l’élection de Richelieu, généralité de Tours. Le prieuré et la cure de saint Jean Baptiste de Dercé dépendait de l’abbaye de Bourgueil. La cure a été rétablie en 1865. Le fief de Dercé relevait du château de Loudun.

Le fief de Dercé a été possédé jusqu’au XVIe siècle par une famille de ce nom :
Un Gauvin de Dercé ayant prêté serment de fidélité au roi d’Angleterre en 1363 dans l’église de Saint Maixent, le roi de France, Charles V le Sage, confisqua ses biens et les donna en 1369 à Pierre François, seigneur de Tillé.

Les hameaux ou les lieux-dits sont très nombreux et la plupart ne comptent que quelques fermes, quand ce n’est pas une seule ferme ou un moulin isolé. :
  - Dercé, qui a donné son nom à la commune comprend l’église, une habitation (l’ancienne cure) et une ferme inhabitée
  - Champeau (Champeaulx en 1547)
  - Coupigny
  - Blenay (1551)
  - Le Moulin de Chêtiveau
  - Le Moulin de Gratesseau
  - Brault (Bérault en 1469, Brault en 1725 et Braux sur les cartes Michelin), ancien fief relevant de Bois-Rogue ou de la Rabastière (selon Trincant).
  - La Guerche (La Guierche en 1413)

Il y a en outre une série de lieux-dits « La Croix » :
   La Croix Avril, La Croix Blanche, La Croix d’Or, La Croix Margot



ÉGLISE

L’église et une ferme contiguë sont également isolées au milieu des champs. Il s’agit probablement d’un ancien prieuré, car le tombeau du prieuré creusé sous le clocher a été profané.
A l’intérieur de l’église, ornée de trois beaux vitraux, il y a des  peintures murales, classées à l’inventaire des Monuments Historiques. Ces peintures ont ceci de particulier que ce sont des peintures à l’eau et les couleurs d’origine ont résisté à l’usure des siècles.
Dercé a aussi la particularité de se trouver sur la ligne de partage des eaux ; c’est ainsi qu’un cours d’eau prenant sa source à Chetiveau va se jeter dans le Mable et celui-ci dans la Vienne, tandis qu’un autre cours d’eau prenant sa source à Blénay va se jeter dans la Briande et celle-ci dans la Dive, c'est-à-dire dans deux bassins opposés.
Mérovingiens :
Comme à Prinçay, une nécropole mérovingienne a été découverte au flanc de la colline Nord à proximité de l’église. Plusieurs sarcophages  y ont été trouvés (un de ceux-ci se trouve dans le cimetière). La nécropole ne se voit pas.

De même, au carrefour situé au sommet de cette même colline crayeuse, aurait existé une chapelle dédiée à Sainte Radegonde en l’honneur d’une halte faite ici même par la Reine pour aller de Chinon à Poitiers.

Les Croix :
L’existence de quatre croix alignées de Dercé, Croix Blanche, Croix Avril, Croix Margot et Croix d’Or, conforterait l’hypothèse d’un très ancien pèlerinage vers cette chapelle située alors en continuité. Toujours est-il que dans des temps plus proches il semble qu’elles aient servi de poste-relais pour les diligences allant de Loudun à Châtellerault.


LÉGENDE

Nous venons de voir qu’un lieu-dit de la commune de Dercé porte le nom de Sainte Radegonde. La légende veut que la reine Radegonde fit un détour qui la mena jusqu’au village de Dercé et qu’elle s’y reposa à l’ombre d’un pommier. Les habitants se pressèrent pour saluer la reine dont la réputation était grande. Il dut se produire là un miracle que Charbonneau-Lassay, malgré ses patientes recherches, ne réussit pas à retrouver ; tout au plus apprit-il que les « vermines » de Dercé (aspics, vipères, serpents divers) y jouèrent un « rôle étrangement débonnaire et pacifique ».

Radegonde morte, les bonnes gens de Dercé élevèrent à l’endroit où elle s’était arrêtée à quelques centaines de mètres de l’église paroissiale, une petite chapelle qu’ils placèrent sous son vocable.

L’existence de cette chapelle, aujourd’hui détruite, est attestée par un texte de 1547 cité par Redet. Et Louis Trincant, procureur du roi au bailliage de Loudun, écrit au début du XVIIe siècle dans un manuscrit conservé à Poitiers :
« En la paroisse de Dercé, il y a une chapelle très ancienne de Sainte Radegonde où il ne se fait plus aucun service. Plusieurs y vont encore en pèlerinage et les habitants de la paroisse avaient été coutume d’y aller en procession le premier dimanche du mois. Et on dit que cette chapelle est bâtie au lieu où Sainte Radegonde se reposa lorsqu’elle vint de Chinon à Poitiers, aussi est-elle sur le chemin ».

Charbonneau-Lassay estime que Trincant se trompe quant il situe l’arrêt de Radegonde  à Dercé au cours d’un voyage de Chinon à Poitiers. Selon lui, il est plus vraisemblable, si elle vint réellement à Dercé, que ce fut à l’occasion d’une de ses visites à sa terre de Villiers, à moins de deux lieues de Dercé.

Enfin, le même Charbonneau-Lassay se faisait fort de prouver, à partir de l’ornementation des cuves et des couvercles des cercueils mis à jour en 1925 au lieu-dit Sainte Radegonde, que ces cercueils dataient des VIIe, VIIIe et IXe siècles, c'est-à-dire que les plus anciens n’étaient que de peu postérieurs à la mort de Radegonde et que, en conséquence, la Chapelle de Dercé était probablement un des premiers sanctuaires élevés en Poitou en l’honneur de la Sainte.

Dans la notice sur Dercé du Poitou de Robuchon, R. Drouault écrit :
« Dans cette paroisse se trouvait autrefois le fief de Puitaillé, qui appartenait au XVe et VXIe siècles aux Du Villier, dont deux personnages, Jacob et Hardouin, firent des prodiges de valeur pendant les guerres d’Italie, ils furent tués jeunes encore, aux premiers troubles de religion. Le seigneur de la Rivière Puitaillé avait, parait-il, un si merveilleux empire sur les serpents que ceux-ci s’enfuyaient à sa voix et ne revenaient jamais dans les lieux d’où il les avait chassé ».

En rapprochant ces lignes de celles qu’on a lues plus haut, on peut supposer ou que la légendes des vermines du temps de Radegonde était assez vivaces aux VVe et XVIe siècles pour être attribuée à d’autres personnages, ou bien que les serpents ont été, jadis, particulièrement nombreux à Dercé. Dans ce dernier cas, on devrait retrouver trace de cette particularité au moins dans la toponymie.
Quelque érudit lecteur sera peut-être en mesure de nous renseigner ?



Un document dont la source est  : Société Historique du Pays de Loudunois

_________________
il n'y a pas des hiérarchies il n'y a que des differences


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 9 Juil - 17:40 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    BIEN VIVRE EN LOUDUNAIS Index du Forum -> LES QUATRE CANTONS -> CANTON DE MONTS SUR GUESNES Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème subSilver modifié par Caro